ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Judaica :
Rechercher dans le site :

Citation
Le cri de la mouette n'a rien de très chouette

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Judaica

HISTOIRE DE LA SPOLIATION DES COLLECTIONS D'ART PAR LES NAZIS par Adrian Darmon

Cet article se compose de 24 pages.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24
Dès leur arrivée au pouvoir en 1933, les nazis avaient élaboré des plans pour mettre la main sur les collections d'art appartenant à des Juifs en Allemagne et même ailleurs puisque leur intention était de créer une Europe nouvelle lorsque les conditions s'y prêteraient.

En publiant «Mein Kampf» une dizaine d'années auparavant, Hitler avait clairement fait état de ses intentions au sujet des Juifs et de la politique qu'il entendait mener en vue de créer un «Reich de mille ans». En parvenant au pouvoir, il pouvait dès lors pleinement mettre en pratique ses idées surtout que l'antisémitisme ambiant en Allemagne était à son point culminant d'autant plus que les Allemands avaient eu à faire face à une terrible crise économique durant plusieurs années.

Le discours de Hitler en faveur du redressement allemand et de l'effacement de la honte de la défaite de 1918 trouva donc un large écho auprès d'une population désireuse de retrouver la prospérité et prête à se lancer avec ferveur dans la reconstruction du pays. Il y eut ainsi peu d'esprits lucides qui eurent le cran de contester le programme totalitaire des nazis.

Ce fut le 30 janvier 1933 que Adolf Hitler fut nommé chancelier du Reich par le président Hindenburg. Le 5 mars, le Parti National-Social Ouvrier Allemand (NSDAP) obtint 44% des voix aux élections du Reichstag alors que le mois suivant des expositions contre l'art moderne furent organisées dans plusieurs villes allemandes, Hitler ayant déjà clairement défini ses critères en matière d'art.

Page précédente
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon