ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Judaica :
Rechercher dans le site :

Citation
Ce qui manque le plus aux intégristes c'est l'intégrité (A.D)

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Judaica

HISTOIRE DE LA SPOLIATION DES COLLECTIONS D'ART PAR LES NAZIS par Adrian Darmon

Cet article se compose de 24 pages.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24
Dès lors, l'E.R.R envisagea l'établissement d'inventaires des objets d'art saisis, décision qui au demeurant fut utile aux alliés dans leurs opérations visant à récupérer des milliers d'objets et d'œuvres d'art après la guerre.

Les 16-17 juillet eut lieu la rafle du Vel' d'Hiv. Treize mille juifs d'origine étrangère furent arrêtés en région parisienne. La police française se chargea de l'opération, démontrant ainsi la complicité plus qu'active du gouvernement de Vichy dans cette opération. Les Juifs arrêtés furent parqués au camp de Drancy, où des milliers de coreligionnaires furent emmenés dans les mois qui suivirent avant d'être envoyés vers les camps de la mort. D'autres furent détenus dans les camps de Pithiviers ou de Beaune-la-Rolande, dans le Loiret.

Durant l'été de 1942, les Allemands s'emparèrent du polyptyque de L'Agneau mystique des frères Hubert et Jan Van Eyck, confié, en mai 1940, par la ville de Gand aux Musées nationaux français et mis à l'abri au musée de Pau. En France, l'ordre de remise du polyptyque aux autorités allemandes vint de Laval lui-même. Cette opération provoqua la protestation du Comité des conservateurs des Musées nationaux, qui furent blâmés par le ministre de l'Éducation nationale acquis à la cause des nazis.

Le 6 août eut lieu l'ouverture partielle du Musée d'art moderne au Palais de Tokyo. Un tiers de la collection fut ramené des dépôts de la zone occupée et exposé.

Le 11 novembre, suite au débarquement des Alliés en Afrique du Nord, les Allemands entrèrent en zone libre française. Neuf jours plus tard, les conservateurs des Musées nationaux, convoqués par leur directeur, se réunirent et au nom du Comité des Musées nationaux adressèrent à Vichy une déclaration souhaitant voir le gouvernement français s'associer officiellement aux autorités belges pour réclamer la restitution du polyptyque de Gand.

Le 27 novembre, l'occupation de Toulon par les Allemands conduit la flotte française à se saborder. Durant ce temps, les rafles menées contre les Juifs s'étendirent à toute la France occupée. Ceux qui s'étaient réfugiés à Nice bénéficièrent toutefois d'un certain laxisme affiché par les occupants italiens.

Le 8 décembre, le ministre de l'Éducation nationale adressa une lettre au secrétaire général des Beaux-Arts critiquant sévèrement l'initiative des conservateurs relative à l'enlèvement du polyptyque de Gand.

Page précédente
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon