ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Sculptures :
Rechercher dans le site :

Citation
Un peintre de tableaux érotiques donne un tour de vice à son oeuvre... (AD)

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Sculptures

Les Bronzes : Histoire générale des origines à nos jours
Cet article se compose de 17 pages.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17

Severo da Ravenna,
dragon au bougeoir

Andrea Riccio,
Satyre

Mais on connaît surtout Riccio à travers ses représentations de satyres montés en encriers ou en supports de bougeoirs. Ces satyres avaient pour particularité d'avoir une forte connotation érotique puisque l'artiste les représenta souvent le phallus dressé à la mode antique.

Il y eut donc une grande mode qui voulait que les artistes traitassent de thèmes antiques et notamment mythologiques ou tirés encore de livres célèbres comme les poèmes d'Ovide qui marquèrent autant en sculpture qu'en peinture une rupture avec la tradition classique de la représentation religieuse notamment avec la réalisation de reliefs et de sculptures de petites dimensions représentant souvent les Travaux d'Hercule ou des centaures et autres sujets mythologiques, produites à Rome par Moderno, un artiste sur lequel on ne sait pas grand chose, entre la fin du XVe et le début du XVIe siècle.

C'est donc à partir de l'an 1500 environ que des dizaines d'artistes se manifestèrent dans diverses villes d'Italie, notamment Florence, Padoue, Rome ou Venise et produisirent des quantités de statues de bronze, souvent de petite dimension, sur les thèmes liés en grande partie à l'Antiquité.

Bien entendu, les collectionneurs étaient en majorité des princes et autres membres des grandes familles nobles italiennes, ce qui signifie que le cercle des acheteurs était étroit tout autant que l'espace géographique de la production de ces bronzes.
N'oublions pas que l'invention de l'imprimerie et la diffusion de livres imprimés ne date que du milieu du XVe siècle et que l'information ne circulait que lentement par rapport à aujourd'hui où elle se traite pratiquement à la seconde.

La circulation des idées n'était qu'en gestation durant le dernier tiers du XVe siècle et le fait d'apprendre vers 1435 qu'un peintre flamand du nom de Van Eyck savait diluer les couleurs à l'huile mieux que quiconque prit des mois avant de parvenir aux oreilles de peintres italiens intéressés à découvrir son secret. On peut ici ouvrir une parenthèse en précisant que Van Eyck ne fut probablement pas l'inventeur du procédé de la peinture à l'huile mais plutôt un alchimiste génial qui mit au point l'art des glacis. Donc, bien avant lui des peintres avaient utilisé l'huile au lieu de la tempera pour peindre des tableaux.

Mais revenons aux bronzes pour signaler que les sculptures dans cette matière ont eu le mérite de mieux résister au temps que les peintures.
A part des fresques préhistoriques qui restent nombreuses pour la raison évidente que les grottes ont été vite désertées et oubliées par les humains, et en dehors des fresques égyptiennes ou pompéiennes ou encore des portraits du Fayoum produites en Egypte aux temps des Ptolémée et de la domination romaine, on n'a pu recenser que très peu d'oeuvres peintes durant l'Antiquité qui soient parvenues jusqu'à nous.

L'histoire est bien différente pour les bronzes puisqu'on a pu sortir de tombes oubliées ou des fonds de la Méditerranée des statues extraordinaires et en parfait état qui datent de plus de 2000 ans. Ce sont donc ces sculptures qui ont exercé une profonde influence sur les artistes de la Renaissance et pas seulement pour tailler le marbre ou couler des oeuvres en bronze, mais également pour produire des tableaux inspirés de l'Antiquité et de ses légendes.

Page précédente
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon