ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Peintures :
Rechercher dans le site :

Citation
"L'artiste original n'est pas celui qui imite un autre, c'est celui qu'on ne peut pas imiter" (Chateaubriand)

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Peintures

Ces dossiers réalisés par nos spécialistes vous permettront de découvrir, aussi bien au travers d'entretiens avec des peintres renommés que par des rétrospectives sur un genre ou courant, les trésors de la peinture au fil du temps.
L'ART POMPIER ENTERRE PUIS RESSUSCITE par Adrian Darmon

Cet article se compose de 20 pages.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
En 1889, malgré le triomphe naissant des Impressionnistes, le public admirait surtout les oeuvres des derniers défenseurs de l'académisme, celles de Bastien-Lepage, Roybet, Chartran, Roll ou Detaille.

Ferdinand Roybet,
"La Sarabande", 1895

Jean-Baptiste Détaille,
"Soldats bavarois sous la garde
de cavaliers français"

Trente ans plus tard, l'art Pompier était mort mais de nombreux critiques s'en prenaient encore aux Impressionnistes et vouaient le Fauvisme et le Cubisme aux gémonies.

Auparavant, l'académisme avait enregistré des revers sérieux, notamment en 1890 lorsque l'Olympia de Manet fut achetée par l'Etat et lorsque celui-ci accepta quatre ans plus tard le legs Caillebotte.

Mort à 45 ans, Gustave Caillebotte avait légué à l'Etat 67 peintures, dont Le Balcon de Manet, Le Moulin de la Galette de Renoir, deux Cézanne, dix-huit Pissarro, neuf Sisley et trois Degas, et avait demandé que sa collection soit exposée au Luxembourg avant d'être envoyée au Louvre. Ce souhait avait été considéré comme une provocation par les tenants de l'académisme et Renoir, exécuteur testamentaire, dut batailler trois ans pour obtenir qu'une partie du legs soit acceptée alors que onze toiles de Pissarro et huit de Monet furent finalement rejetées.

Plus tard, de nombreux peintres académiques se mirent à adapter l'Impressionnisme à leur manière, tels Gervex ou Carolus Duran alors que certains nouveaux venus comme Henri Martin et Henri le Sidaner trouvèrent une nouvelle inspiration à travers les Divisionnistes.

Page précédente 6/25
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon