ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Peintures :
Rechercher dans le site :

Citation
L'art est la mémoire éternelle de l'humanité

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Peintures

Ces dossiers réalisés par nos spécialistes vous permettront de découvrir, aussi bien au travers d'entretiens avec des peintres renommés que par des rétrospectives sur un genre ou courant, les trésors de la peinture au fil du temps.
L'ART POMPIER ENTERRE PUIS RESSUSCITE par Adrian Darmon

Cet article se compose de 20 pages.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
Le Salon était donc un «must» tant pour les artistes que pour les visiteurs qui s'y rendaient pour être vus. Examen de passage pour les artistes pour qui une médaille annonçait une année fructueuse, endroit à la mode pour les visiteurs qui attendaient impatiemment cet événement lequel faisait courir le Tout-Paris, surtout lors du vernissage inauguré le matin par le président de la République en personne.

Le Salon réunissait des tableaux qui, hormis les sujets, semblaient tous se ressembler. On y voyait des oeuvres d'inspiration biblique, des nymphes, des Madones, des scènes militaires, des mousquetaires, des personnages en costumes Louis XV ou Louis XVI, des scènes d'intérieurs avec des ecclésiastiques bons vivants ou des soubrettes, des vues de Paris avec des piétons sur les Grands Boulevards où des endroits fréquentés comme la place de la Concorde, les Champs-Elysées, la Madeleine ou le Bois de Boulogne, des scènes orientalistes, des personnages élégants dans des théâtres ou des cafés chics, des scènes représentant des ports ou d'autres vantant les travaux de la ferme, des tableaux cocardiers et des quantités incroyables de nus.

Ces nus, peints souvent d'une manière équivoque, convenaient d'ailleurs parfaitement à la lubricité voilée des amateurs.


William, Adolphe Bouguereau,
"L'étoile perdue", 1884

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, ces amateurs n'étaient pas légion mais assez fortunés pour acheter chaque année de nombreuses toiles. Chauchard, un ancien calicot qui créa les Grands Magasins du Louvre, fut parmi ceux-là. Disposant d'une fortune considérable, il patronna les arts et acquit plusieurs oeuvres de Meissonier et des dizaines d'autres peintures d'artistes académiques.

Page précédente 6/25
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon