ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Peintures :
Rechercher dans le site :

Citation
En peinture, l'abstrait a toujours quelque chose de concret...

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Peintures

Ces dossiers réalisés par nos spécialistes vous permettront de découvrir, aussi bien au travers d'entretiens avec des peintres renommés que par des rétrospectives sur un genre ou courant, les trésors de la peinture au fil du temps.
Les miniaturistes de Nancy et de Lorraine

Cet article se compose de 12 pages.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Par Adrian Darmon

Nancy et la Lorraine ont non seulement été un fief princier et royal mais également le vivier de nombreux artistes, à commencer par Georges De La Tour et Jacques Callot au XVIIe siècle avant de devenir la capitale européenne de la verrerie décorative avec Daum et Gallé à la fin du XIXe siècle.

Cette ville et ses environs ont aussi fourni de grands artistes miniaturistes à partir de la fin du XVIIIe siècle comme François Dumont, J.B.J Augustin, Jean-Baptiste Isabey ou Jacques-Antoine Laurent.

L'école de Nancy a ainsi donné un contingent d'artistes qui ont glorifié l'art du portrait en miniature et peut s'enorgueillir d'avoir permis à la France au début du XIXe siècle d'occuper le premier rang dans ce domaine.

On compte ainsi une vingtaine de spécialistes originaires de Nancy ou de Lorraine qui ont permis à l'art de la miniature d'atteindre son apogée entre 1780 et 1830.

Le plus doué fut certainement Jean-Baptiste Jacques Augustin (1759-1832), né à Saint-Dié, qui fut en apprentissage chez Claudot à Nancy avant de s'installer à Paris en 1781.

Il commença à peindre les portraits de la famille Pinchon chez qui il fut d'abord hébergé et se fit vite connaître dans la capitale. En 1800, il épousa une de ses élèves, Madeleine Pauline Ducruet, de 22 ans sa cadette, et en dépit de leur différence d'âge, ils vécurent heureux mais ne purent avoir d'enfant.

Augustin fut avec Isabey le meilleur miniaturiste de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle en France. Il fut considéré comme un « naturaliste » alors que son rival avait un style dit « Impressionniste ». Tous deux eurent de nombreux élèves mais vécurent différemment.

Augustin fut avant tout un artiste casanier qui se créa surtout une clientèle parmi la bourgeoisie du début du XIXe siècle tandis qu'Isabey fut un homme de cour, sinon un courtisan puisqu'il fréquenta Versailles et fut ensuite attaché à l'Empereur, Louis XVIII, Charles X, Louis-Philippe et Napoléon III successivement.


Page précédente 20/25
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon