ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Peintures :
Rechercher dans le site :

Citation
« Celui qui ne peut peindre toute sa vie sur quatre lieues d’espace n’est qu’un maladroit » (Georges Michel)

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Peintures

Ces dossiers réalisés par nos spécialistes vous permettront de découvrir, aussi bien au travers d'entretiens avec des peintres renommés que par des rétrospectives sur un genre ou courant, les trésors de la peinture au fil du temps.
Les miniaturistes de Nancy et de Lorraine

Cet article se compose de 12 pages.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Isabey fut également en charge de la cérémonie du couronnement de Napoléon et devint « Peintre dessinateur du cabinet de S.M l'Empereur, des cérémonies et des relations extérieures » en 1804. L'année suivante, il fut nommé « Premier peintre de la Chambre de l'Impératrice » et à partir de 1809, il eut un atelier à la manufacture de porcelaine de Sèvres où il peignit la fameuse Table des Maréchaux pour Napoléon. Au mariage de ce dernier avec Marie-Louise d'Autriche, il devint le maître de dessin de l'impératrice puis en 1812, il alla à Vienne pour peindre les portraits des membres de la famille régnante d'Autriche. Il y retourna deux ans plus tard à l'invitation de Talleyrand pour peindre les représentants du Congrès de Vienne.

Revenu à Paris en 1815, il fut dédaigné un temps par la cour de Louis XVIII et se rendit alors à Londres. A son retour à Paris cinq ans plus tard, il sollicita une audience auprès du roi qui le nomma peintre de miniatures et « inspecteur dessinateur, ordonnateur des fêtes et spectacles ».

Isabey démontra ainsi ses dons quant à sa capacité de savoir admirablement se fondre dans le moule des régimes qui se succédèrent jusqu'au Second Empire. Charles X le nomma dessinateur et peintre du roi et lui octroya le cordon d'officier de la Légion d'Honneur en 1825. En 1829, peu après la mort de sa première femme née Jeanne Laurice de Salienne, il épousa Marie-Rose Maistre.

En 1837, Louis-Philippe le nomma conservateur adjoint des musées royaux et lui donna un appartement à Versailles. Il obtint également les faveurs de Napoléon III qui le gratifia d'une pension de 6 000 FF par an.



Page précédente 20/25
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon