ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Styles époques :
Rechercher dans le site :

Citation
Pour pouvoir s'acheter un tableau de prix, il faut être au moins un cadre à l'existence dorée (AD)

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Styles époques

L'Expressionnisme en Allemagne

Cet article se compose de 11 pages.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Böhringer Volker (1912-1961).
Né à Esslinger, il étudia le dessin à l'Académie d'art de Stuttgart. Après 1937, il lui fut interdit d'exposer ses œuvres et il peignit en secret chez lui. Böhringer prit part à quelques expositions importantes, dont l'Exposition d'Art "tout allemand" de Dresde en 1946, participation qu'il centra particulièrement sur son travail d'avant-guerre. Il souffrit de périodes de dépression et de maladie pendant la majeure partie de sa vie d'adulte. En 1950 il commença à travailler sur des thèmes et des motifs chrétiens. Sa première exposition individuelle se tint à Esslinger en 1960, l'année que son exposition avec Otto Dix à l'association d'art de Heilbronn.
Fourchette de prix: Entre 5,000 et 15,000 €.

Borchert Erich (1907-1944).
Né à Erfurt, Erich Borchert étudia à l'atelier de peinture murale du Bauhaus à Dessau de 1926 à 1929. Il prit aussi des cours de peinture avec quelques pionniers de l'Art Moderne tels que Klee, Kandinsky et Feininger. Il exposa avec la Ligue de l'Art Allemand à Dessau en 1929. Après avoir émigré à Moscou, Borchert travailla comme dessinateur avec Hans Schäfer et Hannes Meyer.
Il mourut en Union Soviétique.
Fourchette de prix: Entre 1,500 et 5,500 €.

Bouten Armand (Hollandais)(1893-1965). Né à Vento aux Pays-Bas, Bouten se forma en 1912 au Rijksmuseum d'Amsterdam. En 1923, il fut invité par la Galerie Sturm mais pour des raisons techniques, son exposition ne put se tenir. Il vécut à Paris entre 1923 et 1935 et rencontra quelques artistes russes expatriés associés à Der Sturm, notamment Larionov, Gontcharova et Chagall. En 1935 Bouten s'installa à Bruxelles mais cessa de peindre en 1945. Il mourut dans la pauvreté à Amsterdam. Fourchette de prix: Entre 2,000 et 4,500 €.

Braun Eduard (1902-1973)
Il étudia l'art à Düsseldorf et à Munich. Il commença à travailler comme illustrateur en 1926 avant de déménager à Berlin l'année suivante. Ses dessins furent publiés dans les revues Der Querschmitt, Simplicissimus et Jugend et dans quelques journaux. Il se battit sur le front de l'Est pendant la Deuxième guerre mondiale et fut fait prisonnier par les troupes soviétiques en 1945. De retour à Berlin en 1946 il publia des dessins satiriques dans des journaux et des revues sous le nom de "Urban".
Fourchette de prix: Entre 1,000 et 2,500 € pour les dessins.

Bredow Rudolf (1909-1973).
Aucun élément biographique disponible.
Fourchette de prix: Entre 2,000 et 6,000 €.

Burmann Fritz (1892-1945).
Né à Wiedenbrueck, en Westphalie, il étudia à l'Académie de Düsseldorf en 1909 et plus tard à
Munich. Il voyagea longuement, en Italie, en France, et en Hollande avant de s'installer à Düsseldorf en 1918, et reçut les louanges de la critique en 1921 pour sa peinture Le Massacre des Innocents.
Il obtint des commandes pour des fresques et des vitraux d'églises, dont la Chapelle de la résurrection de Brauweiler en 1926. Il fut professeur à l'Académie d'art de Königsberg et participa à une exposition itinérante, dans l'est de la Prusse, d'artistes contemporains autour d'Otto Herbig, Max Kaus et Hans Reichel. Il fut nommé professeur au Collège des Arts visuels de Berlin en 1936. Burmann représentait la figure humaine d'une façon audacieuse, notamment une femme aveugle de 87 ans avec une grosse verrue sur la joue gauche, un fin duvet sur la lèvre supérieure et le menton et un nez en chou-fleur buriné par le vent, dans un style évoquant celui de Pieter Brueghel.
Fourchette de prix: Entre 25,000 et 85,000 €.

Campendock Heinrich (1889-1957).
Né à Krefeld, il étudia l'art dans sa ville natale et à Munich où il eut comme professeur Jan Thorn-Prikker, artiste néerlandais qui lui fit découvrir les peintres Nabis et Van Gogh et Cézanne.
En Bavière, où il s'installa à l'invitation de Franz Marc et de Kandinsky, il fut impressionné par les peintures sur verre représentant des paysans et s'initia à cette technique pour recréer l'atmosphère des fermes bavaroises. Il trouva ensuite un compromis entre l'Expressionnisme et le Cubisme.
En 1911, Franz Marc et Kandinsky, qui connaissaient son travail, proposèrent à Campendonck d'exposer avec eux. Il fut ainsi introduit dans le groupe du Blaue Reiter.

Profondément inspiré par Marc, Kandinsky et par la richesse du folklore local, Campendonck ne
chercha pas à développer de style personnel avant 1914. A la suite de Marc, qui transforma la peinture animalière, d'un genre conventionnel encore marqué par le XIXe siècle en un des épisodes les plus exaltants de l'art moderne, Campendonck entreprit de représenter des chevaux et d'autres animaux.
Tandis que Marc cherchait à travers son art à représenter le monde du point de vue de ses sujets
animaux, de voir la nature à travers leurs yeux, Campendonck faisait de ses peintures le prétexte à
des représentations complexes et mythologiques. Ainsi, sa production de la période précédant la
Première guerre mondiale a été comparée aux aspects les plus mystiques de celle de Chagall,
exposée à la galerie Der Sturm à Berlin en 1914. Campendonck a cherché la fusion entre les motifs
animaux et humains, entre la nature et l'homme. Il considérait l'homme comme une partie de la nature et non comme une entité distincte et destructrice.

Après la mort de Marc et de Macke qui avaient exercé une influence extrêmement forte sur son œuvre, il conserva un certain nombre de leurs formes et de leurs concepts, tout en étant profondément préoccupé par les problèmes du cubisme. En 1920, il se rendit en Italie puis fut nommé professeur à l'École des beaux-arts de Krefeld. Il enseigna ensuite à Düsseldorf jusqu'en 1933 mais fut bientôt considéré comme un artiste dégénéré par les Nazis. Campendonck décida alors de s'installer en Hollande et enseigna la peinture à l'Académie royale des beaux-arts d'Amsterdam. Il se consacra aux arts décoratifs pendant la dernière décennie de sa vie. Campendonck fut également graveur et travailla jusqu'en 1940 dans un style qui évoque le Douanier Rousseau qu'il admirait beaucoup. Les critiques d'art lui ont souvent reproché d'avoir suivi des courants artistiques et de n'avoir jamais fait œuvre de pionnier. Toutefois, il réalisa un grand nombre d'œuvres de très bonne qualité même si elles portaient la marque d'influences diverses.
Fourchette de prix: Entre 40,000 et 1,2 M. €.

Page précédente 3/13
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon