ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Styles époques :
Rechercher dans le site :

Citation
Un mauvais peintre copie, un peintre de talent pille...

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Styles époques

L'Expressionnisme en Allemagne

Cet article se compose de 11 pages.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Hofer Karl (1878-1955).
Né à Karlsruhe, il y étudia la peinture de 1896 à 1900 et fut beaucoup influencé par Böcklin. De 1903 à 1908, il vécut en Italie et puis séjourna à Paris jusqu'en 1913, où il fut très impressionné par Cézanne. Hofer avait rejoint en 1909 la nouvelle association des artistes de Munich, qui s'épanouit sous l'influence de l'expressionnisme et du "Blaue Reiter". D'une certaine manière, Hofer fut considéré comme un expressionniste bien que dans son style et dans son choix de sujets, il soit plus romantique et moins explosif que ses contemporains. Dans les quelques années précédant la Seconde guerre mondiale, il devint de plus en plus difficile pour lui de travailler et on le limogea de la Berliner Hochschule en 1933. De plus, les Nazis le considérèrent comme "dégénéré" et détruisirent cent cinquante de ses pièces. Après la guerre, Hofer dirigea l'École des Beaux-Arts de Berlin. Sa première grande exposition se tint en 1924 et il connut le succès quatre ans plus tard lors d'une exposition rétrospective organisée pour son cinquantième anniversaire. Une autre rétrospective fut montrée au Berlin Kunsthalle en 1978.

Fourchette de prix: Entre 35,000 et 375,000 €.

Hohly Richard (1902-1990).
Né à Löwenstein, Hohly fit ses études à l'Académie des arts de Stuttgart de 1924 à 1929. Il rencontra Edvard Munch à Oslo et fit une première exposition personnelle en 1930. En 1931 et 1932 Hohly fut membre da la Sécession berlinoise. Cependant, en 1936 les Nazis le qualifièrent de dégénéré et l'une de ses peintures fut détruite. Hohly fut enrôlé comme artiste de guerre en Ukraine et à Stalingrad en 1942 et fut transféré en France la même année. Il rejoignit le groupe du "Cavalier rouge" en 1946 et participa à l'exposition "Die Palette" à Zurich. Sa dernière exposition eut lieu au Rudolf Steiner-Haus, à Stuttgart en 1980.

Fourchette de prix: Entre 4,000 et 10,000 € pour des aquarelles.

Hubbuch Karl (1891-1979).
Né à Karlsruhe, Karl Hubbuch y fit d'abord ses études à l'Académie, où il rencontra Rudolf Schlichter et Georg Scholz en 1908, puis ensuite à l'École du Musée des Arts Appliqués de Berlin. Il s'engagea dans l'armée en 1914 et y servit pendant toute la guerre. De retour à Berlin en 1922, il fut engagé comme professeur assistant de lithographie à l'Académie de Karlsruhe et participa à l'exposition de l'Académie prussienne des beaux-arts à Berlin. Il prit également part à une exposition collective intitulée "Neue Sachlichkeit" avec Otto Dix, George Grosz et Georg Scholz à la Galerie Neumann-Nierendorf à Berlin en 1928. Après 1933 les Nazis lui interdirent de pratiquer son art. Après la guerre, il fit partie de la Ligue des artistes allemands des beaux-arts, reconstituée à Berlin-Ouest. Son exposition la plus importante "Karl Hubbuch, Dessins et œuvres graphiques, 1913-1963" se tint à l'Académie Allemande des arts, à Berlin-Est en 1964. Une exposition posthume majeure, intitulée "Karl Hubbuch", fut organisée au Kunsthalle de Karlsruhe en 1981.

Fourchette de prix: Entre 25,000 et 160,000 € pour des aquarelles, entre 5,000 et 100,000 € pour des lithographies.

Hundertwasser Friedrich Stowasser (Aurichien) (1928-2000). Né à Vienne, Hundertwasser commença en 1943 à réaliser des dessins des anciens palais viennois et des forêts environnantes. Il fréquenta l'École des Beaux-Arts en 1948 mais n'y resta que quatre mois. Il fut alors très impressionné par les œuvres d'Egon Schiele et étudia les maîtres du mouvement de la Sécession, en particulier Klimt, avant de travailler sous l'influence de Paul Klee.
Il voyagea en Italie où il se lia d'amitié avec René Brö et se rendit ensuite en France en 1950 avant d'aller en Tunisie et au Maroc. Après avoir adopté le pseudonyme de Hundertwasser en 1949, il développa progressivement un vocabulaire fondé sur des signes et une syntaxe qu'il nomma "transautomatisme" et qu'il définit à partir de 1956 dans différents articles. Selon lui, la plupart des automatismes étaient responsables de l'appauvrissement de la création artistique. Il recommanda plutôt de fonder la création sur les qualités artisanales et une accumulation de détails. Il s'installa en France en 1953 et passa une année entière au Japon en 1961. Il visita ensuite l'Ouganda et le Soudan

Page précédente 3/13
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon