ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Styles époques :
Rechercher dans le site :

Citation
Les romanciers non publiés ne produisent que des écrits vains (A.D)

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Styles époques

La France, Temple de la Préhistoire par ADRIAN DARMON

Cet article se compose de 6 pages.
1 2 3 4 5 6

Le Périgord et le Quercy comptent d'innombrables cavernes qui furent occupées durant la préhistoire, notamment entre le Périgord Noir, les Causses de Martel, de Gramat, le Haut ou le Bas Quercy.
Il est vraisemblable que l'homme y a fait son apparition il y a plusieurs dizaines, voire centaines, de milliers d'années. On sait que les progrès réalisés par les humains à l'époque paléolithique ont été d'une extrême lenteur. Il a ainsi fallu plus de deux millions d'années pour qu'ils apprennent à polir la pierre à travers le monde.
Le Périgord a été occupé par l'homme d'une façon continue au paléolithique et près de 200 sites y ont été dénombrés dont plus de la moitié dans la vallée de la Vézère, près des Eyzies. L'homme de Néandertal apparut quant à lui il y a plus de 150 000 ans en Allemagne. Des squelettes de ce type humain ont été trouvés en France, à la Chapelle-aux-Saints en Corrèze, à Moustier, à la ferrassie et au Regourdou en Dordogne entre 1908 et 1957. On sait que la race disparut sans descendance il y a environ 300 siècles.

L'épanouissement de l' homo sapiens sapiens se fit il y a 45 000 ans environ et il y eut plusieurs races de ce type dont celle de Cro-magnon qui correspond à des individus de taille élevée (1,80 m en moyenne) avec des membres longs et une musculature puissante ou celle de Chancelade (près de Périgueux) apparue au Magdalénien avec des hommes au crâne volumineux, un visage haut et large, des pommettes saillantes et ne dépassant pas 1,55 m en taille.

On pense que des peuplades vinrent d'Europe orientale jusqu'en Provence dans le Périgord et dans le Quercy dont la situation et le profil géographique leur permirent de subsister en période glaciaire en se réfugiant dans les hauteurs où se trouvaient des abris, des gorges étroites pour piéger les animaux à chasser et surtout des sources et des rivières poissonneuses à souhait.

Les hommes apprirent progressivement à polir la pierre et à mieux chasser mais ce ne fut que bien plus tard, vers l'an
8 000 avant notre ère , qu'ils commencèrent à devenir des éleveurs puis des agriculteurs. Ceux-ci abandonnèrent les cavernes et oublièrent l'art pariétal.
On imagine qu'ils furent aussi des artistes accomplis d'après les objets trouvés sur certains sites mais les représentations en plein air relatives aux périodes durant lesquelles ils vécurent ( jusqu'en l'an 4 500 avant notre ère environ) sont très rares et difficilement datables comme certains signes concentriques trouvés sur des rochers en France ou en Espagne qui dateraient de 5000 ou 6000 ans.

On peut souligner qu'avec l'homme de Néandertal apparurent il y a 100 000 ans des outils mieux élaborés alors que les entrées des grottes servirent souvent d'habitat. Puis d'intenses progrès furent réalisés par les hommes de Cro-Magnon ou de Chancelade qui, progressivement, remplacèrent ce dernier en Europe 70 000 ans plus tard. Ces derniers perfectionnèrent leurs armes, améliorèrent leurs habitats et leurs conditions de vie et se lancèrent finalement dans la production de ces oeuvres artistiques qui causent aujourd'hui notre émerveillement.

C'est durant la période du Magdalénien qui suivit le Solutréen il y a 15 000 ans que les hommes développèrent le travail de l'os, de l'ivoire ou du bois de cerf
et où l'art pariétal atteint son apogée. Les premiers tracés sur les parois des cavernes il y a 30 000 ans étaient encore maladroits. Ceux de Lascaux, datant de 22 000 ans environ témoignent de formidables progrès.

Ce ne fut qu'en septembre 1940 que la grotte de Lascaux fut mise à jour fortuitement par trois enfants partis à la recherche de leur chien tombé dans un trou. En allant le chercher, ils découvrirent une salle extraordinaire considérée à présent comme la Chapelle Sixtine de la préhistoire. En 1963, après avoir reçu des centaines de milliers de visiteurs, la grotte dut être fermée au public après avoir subi des dommages dûs au gaz carbonique dégagé par leur respiration et à la lumière trop fréquente des lampes qui causa la pousse de lychen sur les parois. On construisit alors une réplique, Lascaux II, visitée par plus de 2000 personnes chaque jour. On signalera que l'histoire de Lascaux risque de connaître une nouvelle étape avec la découverte de cette faille rocheuse située au Régourdou 500 mètres plus loin et qui ne serait rien d'autre que l'entrée de cette fameuse grotte.


Grotte de Lascaux - Bizon étripé,homme renversé et oiseau (peinture)

Page précédente 9/13
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon