ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Styles époques :
Rechercher dans le site :

Citation
Hors de l'art, de la musique, de la littérature et de la poésie tout n'est plus que vacuité….

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Styles époques

La France, Temple de la Préhistoire par ADRIAN DARMON

Cet article se compose de 6 pages.
1 2 3 4 5 6
Loin des spéculations, revenons à la France qui rassemble de très nombreux témoignages préhistoriques et qui n'a certainement pas livré les secrets de cavernes qui restent à découvrir en Dordogne, dans le Lot, l'Ariège ou le Gers.
Entre la ville de Foix et Ax les Thermes se trouve un groupe de grottes parmi les plus riches des Pyrénées françaises, celles de Bédeilhac, de Niaux et de la Vache à Alliat.
La caverne de Bédeilhac possède une imposante ouverture et sur ses 200 premiers mètres , elle fut utilisée en 1940 comme hangar pour réparer des avions. L'armée allemande d'occupation s'en servit pour des fins similaires jusqu'en 1944 et l'armée française prit le relais pour y installer des dizaines de camions à réviser et ce, durant plus de huit ans.

Ce ne fut qu'en 1952 que cessèrent les déprédations causées par la construction d'un sol en ciment et surtout par des émanations de gaz carboniques échappés des moteur. Heureusement, les fresques préhistoriques, situées au fond de la grande galerie longue d'un kilomètre, avaient été épargnées. Les bas-reliefs modelés en argile de la grotte de Bédeilhac sont probablement uniques au monde et les gravures sur le sol restent bien conservées. Les fresques, quant à elles, sont peu nombreuses mais de belle exécution. Réalisées il y a 15 000 ans, elles témoignent d'un grand sens artistique manifesté lors de l'époque magdalénienne.

La grotte de la Vache à Alliat, quelques kilomètres plus loin, est certainement plus intéressante lorsqu'il s'agit de comprendre la vie des hommes préhistoriques. Les fouilles menées là ont montré qu'elle fut occupée à plusieurs périodes jusqu'à nos jours. Par un heureux effet de la nature, les dépôts calcaires des stalagtites ont couvert le sol de concrétions à raison d'un centimètre par siècle protégeant le site magdalénien de dépradations lors des millénaires suivants. Au 19e siècle, l'entrée de cette petite grotte fut utilisée comme étable mais elle dut son nom non pas aux animaux parqués là mais à une énorme concrétion en forme de vache sur sa paroi de gauche.


Bouquetin, grotte de Niaux, Tarascon-sur-Ariège

Ce ne fut qu'à la fin des années 1930 qu'elle commença à être fouillée et déblayée et que la fille ( âgée de six ans) de l'archéologue amateur qui se chargea des recherches permit de trouver une salle de campement obstruée par les concrétions en allant jouer dans un étroit boyau. On remarquera le rare lien de l'homme préhistorique existant avec les enfants puisqu'en dehors du fait qu'il peignait spontanément comme eux, ce fut souvent grâce à ces derniers que de nombreuses cavernes ont pu être découvertes durant ces 70 dernières années.

Le campement de la grotte de la Vache s'est révélé être un extraordinaire témoignage de la vie de ces nomades qui se déplaçaient au gré des saisons et des migrations des animaux qu'ils chassaient. Cet endroit avait été utilisé non seulement comme relais mais également comme atelier puisqu'on trouva des milliers d'éclats de silex servant à la fabrication de lames ou de pointes de lances. Or, le silex est excessivement rare dans la région et provenait vraisemblablement de la Dordogne et de ses environs. Plusieurs foyers ont été trouvés dans le campement et la disposition de ceux-ci ont permis aux archéologues de situer le degré d'intelligence de ces hommes qui savaient utiliser des pierres réfractaires pour conserver le feu et créer à leur manière les premiers fours.

Les milliers de débris d'ossements d'animaux trouvés sur le site ont permis de remarquer que ceux-ci avaient été brisés pour la récupération de la moëlle qui devait servir à plusieurs fins et vraisemblablement à remplir ces pierres creuses utilisées comme lampes à huiles et qui ont été récupérées en nombre dans la caverne. On y a également découvert des flûtes, des outils et de petites sculptures en os qui sont des chefs d'œuvre de l'art mobilier préhistorique et démontrent encore fois que les hommes du Magdalénien étaient dotés d'une culture qui n'avait rien d'embryonnaire.
A moins de deux kilomètres à vol d'oiseau se trouve la caverne de Niaux laquelle fut visitée en grande partie dès le XVIe siècle comme le montrent des dizaines de graffiti laissés sur les parois de cette grotte jusqu'à nos jours. Encore une fois, les visiteurs n'atteignirent pas le fond du sanctuaire et s'ils y parvinrent, ils s'abstinrent en grande partie d'endommager les extraordinaires fresques créées il y a entre 12 000 et 15 000 ans.

La relation en la Haute-Ariège et la Dordogne est évidente au plan des migrations aux temps préhistoriques. On peut même avancer l'hypothèse que les peintres des cavernes de la vallée de la Dordogne ont pu travailler dans les grottes des Pyrénées.


Cheval, grotte de Niaux

Page précédente 9/13
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon