ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Peintures :
Rechercher dans le site :

Citation
Un expert, c'est quelqu'un qui se trompe selon les règles (Paul Valéry)

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Peintures

Ces dossiers réalisés par nos spécialistes vous permettront de découvrir, aussi bien au travers d'entretiens avec des peintres renommés que par des rétrospectives sur un genre ou courant, les trésors de la peinture au fil du temps.
PEINTURE BELGE par Adrian Darmon

Cet article se compose de 4 pages.
1 2 3 4

Lucien Franck,
"Au verger", hst 106x76 cm (1889)
Voilà une liste quelque peu impressionnante pour un si petit pays. Bien sûr, la Belgique ne peut pas s'enorgueillir d'un Manet, d'un Renoir, d'un Monet, d'un Pissarro ou d'un Degas mais ses peintres sont loin d'être secondaires comme on l'a si souvent fait croire.
L'ombre des grands maîtres de cette époque a plané sur les années qui ont suivi et ce qui a manqué le plus aux artistes belges du XIXe siècle c'est de l'audace avant tout car la maestria était déjà sous leur pinceau.

Quoiqu'il en soit, en France, les grands Impressionnistes sont tous dans des musées ou des collections prestigieuses et les peintres qui sont d'une moindre pointure ne sont pas supérieurs, loin s'en faut, aux artistes belges. Néanmoins, la longue ignorance dans laquelle ces derniers ont été parqués fait que leur cote est loin d'avoir atteint les sommets et ce, malgré les efforts de Viviane et Patrick Berko qui ont publié divers ouvrages important dont le
« Dictionnaire des Peintres Belges nés entre 1750 et 1875 ». Les Berko qui ont misé sur ces peintres n'ont pas eu à le regretter parce que la spéculation dont ils ont fait l'objet a renforcé leur conviction d'avoir exercé le bon choix.

Les toiles de ces maîtres belges sont encore très bon marché si on cherche à faire une comparaison de prix avec leurs alter ego français et cela est de nature à réjouir Patrick Berko dont la clientèle s'est étoffée d'année en année parce que sa politique a été de ne proposer, comme il dit, que de la «bonne peinture».

Une affaire d'antiquaires

Patrick Berko, 47 ans, fils et petit-fils d'antiquaires, a d'abord voulu se lancer dans la peinture avant de devenir marchand. Pour ce faire, il est allé étudier à l'Académie des Beaux-Arts de Tournai mais s'est vite rendu compte qu'il n'avait rien d'un nouveau Rubens.

C'est donc vers le métier familial qu'il s'est tourné et avec un rare bonheur semble-t-il. C'est très vite qu'il s'est concentré sur la peinture et surtout celle concernant le XIXe siècle et notamment les oeuvres académiques et romantiques.

A l'âge de 18 ans, il rencontre Viviane, une jeune compatriote dont l'enfance s'est déroulée au Zaïre. Tous deux alors se passionnent pour cette période restée longtemps ignorées après des années fastes.
Leur enthousiasme va très loin puisqu'ils vont même jusqu'à étudier en détail les coups de pinceau de chaque artiste qu'ils découvrent.

Page précédente 10/25
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon