ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Peintures :
Rechercher dans le site :

Citation
A Drouot, on peut parfois se prendre un coup de marteau sur la tête en oubliant d'être raisonnable

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Peintures

Ces dossiers réalisés par nos spécialistes vous permettront de découvrir, aussi bien au travers d'entretiens avec des peintres renommés que par des rétrospectives sur un genre ou courant, les trésors de la peinture au fil du temps.
LES PEINTRES ET L'AUTOPORTRAIT

Cet article se compose de 10 pages.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
4 autoportraits de Rembrandt

Il lui suffit alors de mettre devant lui les autoportraits peints à différents stades de sa vie pour dresser une sorte de bilan. Chaque portrait n'est pas vraiment un récit mais plutôt un aide-mémoire.

Quand il se représente en 1626, les yeux cachés dans une étrange pénombre, Rembrandt ne cherche pas à interpeller le spectateur bien que son regard se devine, fier et perçant.

En fait, dans cet autoportrait fascinant, il se livre à une sorte d'introspection sentant que la lumière qui se pose sur ses joues va bientôt l'illuminer tout entier mais aussi à une partie de cache-cache autant avec lui-même qu'avec le spectateur. Il est alors simplement en devenir et va sortir de l'ombre.

Quarante trois ans plus tard, dans son autoportrait de 1669, mangé par les rides, les traits fatigués et bouffis, il semble s'interroger et nous interpeller une dernière fois alors que la pénombre menace de le recouvrir.

La mort est proche et il n'a plus rien à dire, sinon au revoir tout en sachant que ses portraits vont rester vivants à jamais.

Dans sa jeunesse, Rembrandt peint surtout son bonheur et son insouciance. Vers 1665, il se montre, vieillard ridé, en train de rire sachant que la mort le guette mais que ce rire deviendra éternel.

Page précédente 11/25
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon