ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Peintures :
Rechercher dans le site :

Citation
Un charcutier présente sa palette sur son étalage alors qu'un grand peintre fait étalage de sa palette...(AD)

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Peintures

Ces dossiers réalisés par nos spécialistes vous permettront de découvrir, aussi bien au travers d'entretiens avec des peintres renommés que par des rétrospectives sur un genre ou courant, les trésors de la peinture au fil du temps.
LES PEINTRES ET L'AUTOPORTRAIT

Cet article se compose de 10 pages.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Francisco Goya, autoportrait, vers 1785

De son côté Goya se montra servile à ses débuts lorsqu'il se représenta en train de montrer un tableau au Comte de Floridablanca en 1783 puis en train de peindre la famille de l'Infant Don Luis de Bourbon la même année. A cette époque, le jeune peintre ne cherchait qu'à plaire et à se montrer à son avantage auprès de la cour jusqu'au moment où l'écoeurement fit de lui un rebelle. Luis Melendez, de son côté, se peignit, orgueilleusement content de lui un dessin à la main dans son autoportrait de 1746 alors que Jean-Etienne Liotard, déguisé en peintre turc, sembla paraître légèrement inquiet de s'être montré avec une longue barbe dans un accoutrement excentrique à souhait.

Jean-Etienne Liotard,
autoportrait, vers 1744

Jacques-Louis David,
autoportrait, vers 1791

Dans son autoportrait de 1794, David parut songeur et boudeur comme envahi de sombres pensées. Trois ans plus tôt, il s'était représenté en arborant un air triste. On décèle dans ces deux portraits la personnalité d'un homme acariâtre et entier qui n'était pas disposé à faire des concessions et qui trouva dans la révolution l'arme idéale pour s'affirmer face à ceux qui pouvaient encore lui faire de l'ombre.

11/25
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon