ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Peintures :
Rechercher dans le site :

Citation
Un dingue de la chine a une passion débridée...

Actuellement
Dernieres petites annonces
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
21/09: AQUARELLE DE L'ARTISTE ANDRE HUPET
A vendre aquarelle de l'artiste belge André Hupet (1922/1993) réalisée en1991...
13/02: OEUVRES CONFIEES NON RESTITUEES
Des oeuvres confiées en décembre 2015 et janvier 2016 à R. Martiniani, un marchand ...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Peintures

Ces dossiers réalisés par nos spécialistes vous permettront de découvrir, aussi bien au travers d'entretiens avec des peintres renommés que par des rétrospectives sur un genre ou courant, les trésors de la peinture au fil du temps.
PEINTURE BELGE par Adrian Darmon

Cet article se compose de 4 pages.
1 2 3 4
A LA DECOUVERTE DE LA PEINTURE BELGE
La légende des Impressionnistes, puis la révolution engendrée par le Cubisme au tournant du XXe siècle, ont eu pour effet de dresser une sorte de paravent qui a masqué l'importance d'autres écoles et même failli les jeter dans l'oubli. Heureusement, les injustices ont été réparées et on a remis partout à l'honneur des mouvements dont le rôle dans l'histoire de la peinture est maintenant indéniable. L'école belge du XIXe et du début du XXe siècle en fait partie et sa redécouverte, accélérée grâce au travail de la galerie Berko, est un événement majeur de ces dernières années.

Pour beaucoup, l'école flamande a connu ses dernières heures de gloire à la fin du XVIIIe siècle, à partir du moment où ses artistes se sont limités à n'imiter que les anciens en tombant ainsi dans une impasse. Ce jugement, trop facile, est heureusement balayé lorsqu'on s'attache à examiner de plus près l'ensemble de la production des peintres belges du XIXe et du début du XXe siècle. Patrick et Viviane Berko, qui ont ouvert des galeries à Knokke-Zoute, Bruxelles, Paris et New-York, ont effectué d'intenses recherches pour remettre l'école belge à la place qui lui revenait et c'est sans étonnement qu'on relève que ses artistes sont loin d'être ridicules face aux grands maîtres français.

Paul Mathieu, "L'automne", huile sur panneau 39x54 cm
    Il suffit d'énumérer quelques noms pour s'en rendre compte : James Ensor, Fernand Khnopff, Georges Baltus, Emile Claus, Paul-Jean Clays, Joseph Coomans, Franz Courtens, Georges Crogaert, Ferdinand de Braekeleer, César de Cock, William Degouve de Nuncques, Gustave de Jonghe, Pierre-François de Noter, Valérius de Saedeleer, Pierre-Jacques Diercx, Henri Evenpoel, Emile Fabry, Léon Frédéric, Victor Gilsoul, Germain Hallez, André Hennebicq, Eugène Laermans, Charles Leickert, Georges Lemmen, Georges Lemmers, Ernest Marneffe, Constantin Meunier, Constant Montald, François Musin, David et Pierre Oyens, Armand Rassenfosse, Félicien Rops, Théo Van Rysselberghe, Jacob Smits, Alfred Stevens, Henri van de Velde, Frans van Leemputten, Fernand Toussaint, Petrus van Schendel, Charles-Louis et Eugène Verboeckhoven, Frans et Jan Verhas, Isidore Verheyden, Emile Vloors...
Page précédente 10/25
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon