ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Biographies :
Rechercher dans le site :

Citation
On finit par être pendu à son ordinateur à force de trop enchérir dans les ventes sur Internet. "j'E-Bay ou j'E.Bay pas ?"

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Biographies

Recherche : Lucas Cranach
Artcult vous propose une sélection de biographies de grands maîtres. Sélection par Adrian Darmon.
Page précédente
Retour
MICHELANGELO BUONAROTTI MICHEL-ANGE
Cet article se compose de 7 pages.
1 2 3 4 5 6 7
A l'âge de 16 ans, il avait déjà produit d'étonnantes sculptures en relief comme La bataille des Centaures ou La Madone des Escaliers, aujourd'hui à la Casa Buonarotti à Florence, qui témoignèrent de son talent précoce.

Laurent, le protecteur de Michel-Ange, mourut en 1492 laissant Florence en proie à de graves troubles qui, deux ans plus tard, incitèrent Michel-Ange à fuir cette ville d'où les Medicis avaient été temporairement chassés.

Après quelques péripéties, Michel-Ange, qui avait étudié l'anatomie en disséquant des cadavres, alla à Bologne où il fut l'invité de Francesco Aldrovandi jusqu'en 1495. Ce fut durant ce séjour qu'il assista aux prédications du moine Girolamo Savonarole dont les propos apocalyptiques l'amenèrent à une intense réflexion sur le sens tragique de la destinée de l'homme.

Michel-Ange se rendit ensuite en 1496 à Rome où il put à loisir examiner des statues antiques déterrées dans des sites archéologiques. Il réalisa alors sa première sculpture plus grande que nature, le Bacchus aujourd'hui exposé au musée Bargello de Florence, une œuvre d'inspiration païenne faite probablement pour rivaliser avec celles réalisées durant l'antiquité.


Bacchus (Bargello Florence)

Ce fut vraisemblablement à la même époque qu'il sculpta dans le marbre un Cupidon Endormi qu'il revendit comme une œuvre authentique de l'époque romaine à un cardinal lequel la détruisit ensuite en découvrant qu'il avait été victime d'une supercherie…


Moïse

Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon