ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
La connerie est sans limite contrairement à l'intelligence...

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Année :
Catégorie :
7 titres
L'art contemporain se cherche toujours sans se trouver
01 Décembre 2004



Cet article se compose de 7 pages.
1 2 3 4 5 6 7
Si l'art contemporain est quand même affaire de passion, les créateurs d'arts plastiques ne disposent pour leur part d'aucun syndicat ni groupe de pression pour se faire entendre.

Selon un rapport examiné par le Parlement, l'art contemporain sert avant tout à interroger certaines évidences de notre société tout en étant aussi la création d'imaginaires et de transcendances mystérieuses. Il est censé être la vitalité de notre société mais il échappe le plus souvent au public.

En France, les arts plastiques représentent en effet, moins de 5% du budget de la culture. Mais les créateurs, qui attendent beaucoup plus des deniers publics n'ont pas réussi à se faire mieux entendre ou connaître auprès du plus grand nombre et ce ne sont pas quelques réussites emblématiques qui pourront faire croire que tout va pour le mieux au sein du monde de l'art contemporain.

Au sein du ministère de la culture, la délégation aux arts plastiques (DAP) soutient la création contemporaine dans toutes les formes de l'expression plastique. Elle définit la politique d'acquisition pour constituer le patrimoine public et veille à sa diffusion auprès des publics.

Pour mener à bien ses missions, indépendamment des conseillers qui lui sont directement attachés, la DAP assure la tutelle du Centre national des arts plastiques, le CNAP, qui lui même gère deux services, le Fonds national d'art contemporain, le FNAC, et le Fonds d'incitation à la création, le FIACRE.

Au sein du CNAP, le FNAC est plus spécialement chargé de l'acquisition des oeuvres d'artistes vivants et le FIACRE est le service concerné par les allocations de recherche et de séjour accordées aux artistes sélectionnés. Sur le papier, le rôle de ces organismes paraît exemplaire mais sur le terrain, les décisions concernant des acquisitions d'œuvres sont souvent assez surprenantes.

En région, la DAP assure la tutelle des DRAC, services déconcentrés de l'Etat, qui mettent en œuvre la politique culturelle du ministère en tenant compte des spécificités locales et en s'efforçant de maintenir un contact permanent avec le monde de la création mais là encore, les choix des décisionnaires dépendent de critères plutôt arbitraires puisqu'un artiste qui n'est pas représenté en galerie a peu de chances de recevoir une aide.

Sur le territoire national, la DAP veillent à ce que les sept écoles nationales d'art, qui délivrent les diplômes d'Etat, assument bien la responsabilité de la formation artistique spécialisée. Elle assure également la tutelle des trente sept Centres d'art qui veillent à exposer et médiatiser les dernières créations.

Enfin, la DAP est un partenaire privilégié des vingt-quatre Fonds régionaux d'art contemporain (FRAC). A travers ces institutions, le soutien de l'Etat à la création contemporaine s'exerce par le biais d'actions distinctes et complémentaires, toutes menées sous l'égide de la DAP, le plus souvent par le CNAP.

Le patrimoine public s'est enrichi depuis ces quinze dernières années grâce à la commande publique et par l'acquisition d'œuvres qui ont cependant dépendu de décisions qui n'ont pas toujours reflété les goûts du public

Il faut retenir que la commande publique est un élément important de la politique culturelle car elle permet d'associer les arts plastiques à l'architecture et à l'aménagement du territoire. L'artiste retenu se doit notamment d'insérer son projet dans un contexte socio-géographique précis pour s'exposer dans la proximité quotidienne du public tout en embellissant le cadre de vie des cités.

Il convient aussi de rappeler la situation de l'art contemporain en région avant la décentralisation et la fondation des Frac. La France s'est ainsi dotée d'un outil essentiel destiné au grand public mais les critiques ont été nombreuses concernant les achats d'artistes étrangers. Les Frac ont dû respecter un quota d'achats de 50 % d'œuvres françaises dont une grande partie d'artistes régionaux. Des choix pas toujours judicieux ont été opérés par des comités de sélection, leur action ayant été complétée par celle du Fonds National d'Art Contemporain.

Néanmoins, la France est restée un centre international de création même si les artistes français n'ont pas atteint la réputation des grandes pointures étrangères. Il n'en demeure pas moins comme l'a rappelé Olivier Billiard, auteur de "Bill'Art", que Cy Twombly, Basquiat, Joan Mitchell ou Sam Francis se sont fait connaître grâce à la France et son marché. Ce pays est donc resté un territoire important pour la création alors que des artistes de grande envergure comme Anselm Kiefer s'y sont installés pour travailler. S'il y a une grande créativité la situation est demeurée malheureusement préoccupante au niveau du marché, les galeries n'ayant pas su défendre leurs poulains ou n'ayant pas beaucoup exposé d'artistes français à l'étranger. Ainsi, Lelong,présent à New York et Zurich, n'y a montré qu'un artiste français en deux ans.

Page précédente
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon