ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
Faire son trou n'est pas donné à tout le monde, même au golf...

Actuellement
Dernieres petites annonces
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Année :
82 titres
QUAND LE FOOT EST VRAIMENT DE L'ART


Cet article se compose de 2 pages.
1 2
Il y a toujours quelque chose de divin et de surnaturel dans le sport et la plus belle démonstration de ce constat se trouve dans la finale de la ligue des clubs champions le 26 mai entre Manchester et le Bayern de Munich.

Quel final extraordinaire, inattendu, mythique et surnaturel avec un dénouement à faire saliver l'écrivain à la recherche d'une conclusion déroutante pour laisser le lecteur pantois.

Deux buts inscrits dans les arrêts de jeu qui donnent une victoire incroyable aux Anglais, du jamais vu !

Le football peut atteindre parfois les sommets de l'art lorsqu'il provoque de telles émotions. Déjà, il combine l'art abstrait et l'art figuratif puisqu'il se joue sur un rectangle vert barré de lignes blanches et d'un cercle central avec les joueurs des deux équipes, véritables artistes du ballon, l'arbitre, ses assistants et autour la foule, bigarrée, mouvante et hurlante. Et puis, il y a le ballon, cette sphère parfaite qui rend le tableau encore plus expressionniste ou impressionniste et également vivant, comme une machine fantastique de Tinguely qui crache ses arabesques, un mobile de Calder ou un assemblage dadaïste de Duchamp.

Le football est aussi un jeu d'échecs, une joute, une chasse à courre avec ses rites et ses règles avec ce ballon qui devient la proie de ceux qui le pourchassent et tapent dedans.

Il y avait dans cette rencontre au sommet, une atmosphère de duel entre les Bavarois et les Anglais. La force contre l'abnégation, la hargne contre le courage.

Face aux charges héroïques des Anglais menés 1-0 à la 6e minute, les Allemands avaient construit une ligne de défense sur laquelle leurs adversaires venaient s'empêtrer. cela devenait suffoquant de voir ces vagues d'assaut se briser l'une après l'autre contre une muraille épaisse dressée devant une cage apparemment inviolable et que nul n'aurait imaginé voir céder alors que la pendule électronique du stade étranglait une à une et à qui mieux mieux les minutes et les secondes restantes.

Après avoir tant résisté et étouffé dans l'œuf toutes les tentatives anglaises, les Munichois sentaient la victoire leur tendre les bras à la 90e minute tant ils avaient dominé leur sujet. Trente secondes plus tard, ils eurent les jambes coupées et le regard vitreux du boxeur sonné lorsque les Mancuniens eurent égalisé à la suite d'une action confuse.

Les Allemands furent comme frappés par la foudre, figés de stupeur par ce but incroyable et irréel qui récompensait ce «fighting spirit» si légendaire qui fait qu'un Anglais n'abdique jamais même lorsque tout semble perdu.

Page précédente 8/82
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon