ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Styles époques :
Rechercher dans le site :

Citation
A trop peindre des coqs, certains artistes finissent par avoir un style trop en poulet (AD)

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Styles époques

Vie et mort d'une église : Santa Maria della Carità à Venise

Cet article se compose de 3 pages.
1 2 3
Les travaux de restructuration commencèrent en avril 1441 et furent confiés à Bartolomeo Bon. C'est à lui et à son atelier, dans lequel travaillait son fils Giovanni, que l'ont doit toutes les oeuvres de pierre que la nouvelle structure comportait : Les fenêtres, le portail surmonté d'une lunette, la porte latérale, l'oeil-de-boeuf qui exista sur la façade à une certaine période, les statues de Saint Augustin, de Saint Jérôme et du Père éternel, les clochetons, les pinacles ; les feuilles sur le couronnement de la façade (en majeure partie perdues, aujourd'hui) et les piliers latéraux ; les nervures pour les archivoltes des chapelles, les modillons, et toutes les autres décorations.

En même temps, les murs de brique étaient construits jusqu'au toit, soutenus par quinze poutres colossales en provenance de Cadore, qui reposent encore aujourd'hui sur les modillons de Bon, réalisés avant mai 1446, et qui portent le monogramme «Ihesus».

En 1450, on construisit les chapelles absidiales et, à côté de Bartolomeo Bon, nous trouvons également «Maestro Pantaleon», qui s'est associé à lui pour de nombreux chantiers vénitiens contemporains d'importance, parmi lesquels la Ca' d'Oro.

la frise peinte de grandes feuilles, qui se trouve sous les barbacanes du toit et qui entoure les oeils-de-boeuf, dut être commandée à Ercole, fils de Jacobello del Fiore, qui reçut, en effet, en juin 1449, 50 ducats pour chaque travail «fait à la Carità» et 12 autres le 1er décembre 1453 pour la décoration des chapelles.

Dès que la construction fut finie, les frères l'ornèrent d'oeuvres d'art précieuses qui, avec les frais de douane et de transport, vinrent à coûter 100 ducats.

En 1453, ils achetèrent la Madone de Donatello, qui séjournait alors à Padoue, et qui fut placée au-dessus de la porte de la sacristie. D'autres oeuvres furent commandées à Jacopo, Gentile et Giovanni Bellini et à leur atelier, ainsi qu'à Cima de Conegliano.

Enfin, d'importants monuments funèbres furent érigés, comme les exemplaires des doges Marco et Agostino Barbarigo, dont certaines parties qui ont survécu sont conservées à la galerie G. Franchetti à la Ca' d'Oro et au Séminaire.

Page précédente 12/13
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon