ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
Un expert, c'est quelqu'un qui se trompe selon les règles (Paul Valéry)

Actuellement
Dernieres petites annonces
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Année :
74 titres
NE PAS JOUER A L'AUTRUCHE AVEC L'AUTRICHE
01 Février 2000


Cet article se compose de 3 pages.
1 2 3
Parler ou écrire à propos de l'art peut sembler être un exercice à tout le moins agréable puisqu'un critique est censé se cantonner à ce domaine sans avoir à être confronté à des questions purement politiques.

Toutefois, voir les choses sous un tel angle serait d'un angélisme ridicule car il est impossible d'aborder l'art en toute neutralité. Critiquer, c'est déjà discuter ; et refuser l'imposition de systèmes c'est défendre la liberté de l'art. On peut ainsi émettre des doutes à propos du bien-fondé de certaines réalisations sans pour autant empêcher les artistes de produire ce qu'ils veulent et Dieu sait qu'on a parfois des raisons de s'emporter face à certaines inepties.

L'art suscite donc des émotions et des réactions mais au-delà de cet aspect subjectif, il convient de se rappeler que l'art a souvent été un outil de propagande pour diverses idéologies ou doctrines à travers les siècles. On peut ainsi remonter aux époques égyptienne, grecque ou romaine pour s'en faire une idée sans oublier aussi que l'art a été sous la coupe de l'Eglise jusqu'à une période avancée de la Renaissance.

Ce furent ensuite les princes et les rois qui se servirent de l'art pour glorifier leurs actions alors que durant le XIXe siècle, il se développa selon des critères définis par la société bourgeoise jusqu'au jour où des artistes se libérèrent enfin de la tutelle imposée par des maîtres qui étaient avant tout les défenseurs d'un académisme de bon aloi. Ces artistes épris de liberté se manifestèrent au sein d'un courant œuvrant pour l'émancipation des hommes à travers l'Europe et au début du XXe siècle, l'art fit pendant aux révolutions sociales et technologiques au point d'être vite récupéré par des régimes totalitaires.

Nous savons tous comment les communistes, les fascistes et les nazis exercèrent un contrôle strict sur les activités artistiques dans des pays comme l'Union Soviétique, l'Allemagne et l'Italie dans les années 1930 et ce, avant de persécuter les artistes qu'ils classèrent comme indésirables, parce que peu malléables, ou simplement comme «dégénérés ».

N'oublions pas que les artistes qui allèrent contre les règles établies furent ceux-là même qui devinrent des idoles légendaires de l'histoire de l'humanité. Raphaël, Michel-Ange, Le Caravage, Rembrandt, Goya, Füssli, J.L David, Renoir, Manet, Monet, Van Gogh, Cézanne, Picasso, Matisse, Dali et bien d'autres furent les porte-drapeaux et les chevaliers de la liberté en matière de création et parfois même de la liberté tout court.

Page précédente 8/74
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon