ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
La SNCF, c'est s'offrir parfois un film d'horaires (AD)

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Année :
82 titres
EDITORIAL - JUIN, LETTRE A RAPHAELLE
01 Juin 1999


Cet article se compose de 3 pages.
1 2 3
Il y a une profonde féminité dans un objet d'art dans ce sens qu'on peut le posséder et aussi en devenir son esclave tout en estimant qu'il ne nous trahira pas. Toutefois, cette certitude peut être fragile car qui nous dit que l'objet en question n'est pas un faux ?

En se posant cette question, l'amateur entre alors dans un autre jeu pervers et ambigu, celui qui le place face à lui-même vis-à-vis de ses convictions. Comme le monde repose sur maintes impostures, sommes-nous capables de cerner la vérité et ne sommes-nous pas finalement les inventeurs d'une vérité qui nous convient avant tout?

L'objet devient donc comme une lame à double tranchant et certains artistes eux-mêmes, Michel-Ange en particulier, ont cherché parfois à tromper leurs semblables en fabriquant des faux ou en semant des indices trompeurs dans leurs œuvres.

Il y a aussi matière à dire sur la signification d'une œuvre et certains commentaires publiés à leur sujet feraient rire leurs auteurs.

Il suffit d'interroger de grands artistes actuels pour découvrir que ce qu'on veut voir dans leurs œuvres est à l'opposé de leurs intentions. Certains vous diront qu'ils n'ont rien voulu dire, se jouant ainsi une comédie à eux-mêmes puisque leur subconscient a bien joué un rôle actif dans ce qu'ils ont créé. On a aussi tenté d'affirmer que Monet en peignant les nymphéas, qui forment le thème d'une grande exposition ce mois-ci à l'Orangerie, a cherché au fil du temps à aller vers l'abstraction en produisant cette extraordinaire série de tableaux. En fait, ses dernières œuvres où les nymphéas et leur environnement deviennent des taches de couleurs, ne traduisent pas une telle tentative mais sont simplement le résultat d'un début de cécité chez l'artiste.

De nombreux amateurs sont enclins à chasser l'objet ou le tableau qui reste à redécouvrir.
La chasse est comme une quête du Graal puisqu'il s'agit de partir à l'aventure sans savoir sur qui ou sur quoi on va tomber et lorsque la découverte survient, il y a alors un travail extraordinaire à effectuer avec pour résultat soit une profonde déception soit le plaisir d'avoir ressorti un trésor de l'oubli.

Mais pour chasser, il faut pas mal de munitions, c'est à dire passer des milliers d'heures à visiter des musées, à lire des ouvrages, à palper des objets ou à examiner des tableaux chez les marchands et ailleurs.

Pour beaucoup, le trésor une fois déniché, il y a la constatation que la quête du Graal n'arrête pas de se poursuivre et qu'il reste encore des choses encore plus fantastiques à trouver que celles qu'on a découvertes. Maints chasseurs de trésors se retrouvent alors confrontés au syndrome de la vanité, qui fut tellement d'actualité au XVIIe siècle et qui, quoique moins perceptible aujourd'hui, reste finalement bien présent. Finalement, l'homme est plus que jamais éphémère à une époque de plus en plus dominée par la vitesse alors que l'œuvre d'art peut lui survivre durant des siècles sinon durant des millénaires.

Amicalement, Adrian Darmon

www.artcult.com

Page précédente 6/82
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon