ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
Alors que les prêtres célébraient la messe, Brueghel célébrait de son côté les kermesses...

Actuellement
Dernieres petites annonces
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Année :
82 titres
EDITORIAL - JUILLET, BONJOUR LES DEGAS
01 Juillet 1999


Cet article se compose de 2 pages.
1 2
Estimé entre 30 millions et 43 millions de francs, un pastel et gouache de Degas (1834-1917) représentant une danseuse au repos, vers 1879, sur deux feuilles de papier jointes, 63 x 67 cm, a été vendu le 28 juin 1999 par Sotheby's à Londres pour la somme record de 175 millions de francs avec les frais.
Les chefs d'œuvre se vendent de mieux en mieux sur le marché comme le prouve ce résultat. Et dire que ce pastel avait été acheté 1200 francs en 1885 par Jules-Emile Boivin à la galerie Durand-Ruel. Il s'agissait cependant d'une œuvre exquise et achevée, la plus belle vue sur le marché depuis trente ans.
C'est le collectionneur de Las Vegas, Steve Wynn, l'homme qui décore son hôtel avec des œuvres de grande qualité, qui a acquis ce pastel.

Un Matisse de 1940, donc tardif, «Robe jaune et robe arlequin» (Nezy et Lydia), a été vendu pour 70 millions de francs, également avec les frais, doublant son estimation haute alors que des collectionneurs asiatiques ont jeté leur dévolu sur une baigneuse de Renoir pour 31,6 millions de francs et des Nymphéas de Monet pour 30,5 millions tandis que chez Christie's, un


Juan Gris

superbe Juan Gris, Tasse, verres et bouteille (Le Journal) a atteint la somme record de 30,6 millions de francs, doublant son estimation, alors qu'un très beau Fernand Léger, Femme tenant un livre de 1924, a été acquis pour 18,6 millions de francs et que Big Electric Chair de Warhol (1967) a été adjugé pour 16,4 millions de francs. A noter encore, Man in a headscarf de Lucian Freud qui a été enlevé à 11,4 millions, au double de son estimation haute.

Ces enchères faramineuses prouvent trois choses.
1) les acheteurs sont devenus de plus en plus sélectifs et ne choisissent que des œuvres majeures et décoratives quitte à payer le plus fort.
2) La qualité est de plus en plus rare sur le marché.
3) L'argent coule à flots dans certains secteurs, ce qui rend le marché prospère.

Il n'en reste pas moins que la qualité moyenne intéresse moins d'acheteurs et que les petites galeries font face à un marasme inquiétant qui affecte aussi les antiquaires, hormis ceux qui vendent du fonctionnel comme les meubles ou les objets de décoration.

Page précédente 5/82
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon