ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Arts primitifs :
Rechercher dans le site :

Citation
Francisco Goya avait le pinceau prolifique dans tous les sens du terme. En produisant des centaines d'oeuvres mais aussi en séduisant nombre de femmes à la cour d'Espagne et en faisant 22 enfants à son épouse...

Actuellement
Dernieres petites annonces
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
21/09: AQUARELLE DE L'ARTISTE ANDRE HUPET
A vendre aquarelle de l'artiste belge André Hupet (1922/1993) réalisée en1991...
13/02: OEUVRES CONFIEES NON RESTITUEES
Des oeuvres confiées en décembre 2015 et janvier 2016 à R. Martiniani, un marchand ...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Arts primitifs

Préhistoire : art ou chamanisme ? par Adrian Darmon
Cet article se compose de 2 pages.
1 2
Une nouvelle controverse est née concernant l'interprétation de l'art rupestre, le préhistorien français Jean Clottes et l'anthropologue sud-africain David Lewis-Williams réaffirmant que celui-ci aurait une origine chamaniste.

Ces deux spécialistes ont déjà publié en 1996 un ouvrage intitulé «Les Chamans et la préhistoire» dans lequel ils ont affirmé que l'art pariétale était le fait de chamans travaillant en état de transes pour entrer en contact avec les esprits.

Le chaman était avant tout un sorcier au sein d'une société tribal, chargé de guérir les malades, de prédire l'avenir ou de procéder à des cérémonies pour la chasse.

Les peintures ornant les grottes rupestres auraient été ainsi exécutées par des chamans selon ces deux spécialistes mais leur opinion a néanmoins soulevé un tollé parmi leurs confrères.

Pour faire face à leurs contradicteurs, ils viennent de rééditer leur ouvrage en se basant sur les découvertes faites dans la grotte Chauvet, la dernière mise à jour en France, qui selon eux renforcent leur hypothèse.

Depuis que les grottes rupestres ont été découvertes, les spécialistes ont sans cesse décrété que les peintures, gravures et sculptures n'avaient pas eu d'autre objet que de décorer des parois, des outils et des armes.

Certains d'entre eux ont néanmoins trouvé qu'il était plutôt bizarre de se servir de passages obscurs et peu faciles d'accès pour créer de telles Å"uvres. On a ensuite évoqué d'autres rites qui auraient fait des images des symboles pour des tribus mais la plupart des grottes recelaient d'images plus ou moins semblables. Alors, l'abbé Breuil, le plus grand expert de l'art préhistorique à la fin du XIXe siècle, émit l'opinion selon laquelle les images trouvées sur les parois servaient à la préparation de la chasse et aider à la capture des animaux.

Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon