ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Artistes contemporains :
Rechercher dans le site :

Citation
Un faussaire ne verse que dans la contre-vérité en donnant à ses créations des faux airs d'authenticité...

Actuellement
Dernieres petites annonces
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
21/09: AQUARELLE DE L'ARTISTE ANDRE HUPET
A vendre aquarelle de l'artiste belge André Hupet (1922/1993) réalisée en1991...
13/02: OEUVRES CONFIEES NON RESTITUEES
Des oeuvres confiées en décembre 2015 et janvier 2016 à R. Martiniani, un marchand ...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Artistes contemporains

Grâce à cette rubrique Artcult permet de mieux faire connaitre certains artistes contemporains au talent prometteur.
Si vous souhaitez figurer au sein de la galerie d'artistes Artcult, n'hésitez pas à nous contacter en allant dans le menu Communication, Une question
JEAN MARIE BARRE : ATMOSPHERE, ATMOSPHERE
Cet article se compose de 2 pages.
1 2
Jean-Marie Barre est par excellence le peintre d'une certaine atmosphère qui invite à la méditation. Ses peintures fixent en effet un moment fugitif qui devient éternel par la magie de son pinceau jusqu'à pousser le spectateur à faire remonter de sa mémoire des instants de sa propre existence.

Habité par les impressions du sud depuis son adolescence, période clé où il découvrit les rivages de la Méditerranée après avoir été imprégné par la Lorraine verdoyante de sa première enfance.  Pour aborder le processus de création, son intention a été de saisir et tenter de sublimer un instant précis. Un aparté ; ce moment rare, fugace parfois, où la lumière franche s'invite tout à coup de façon singulière.

"Le Canillon", hst 81 x 116 cm

Ce travail sur le rapport entre les zones fortement marquées, celles révélées par les demi tons, et celles noyées dans le sombre sont l'objet d'un effort d'observation, de réflexion  tout au long de longues séances de peinture.                                                                                                          

 
 "La chambre secrète", hst 60 x 73 cm 

 
"La Chambre" hst 100 x 81 cm 

 
"La Cigalière" hst 80 x 100 cm

Généralement, Jean-Marie Barre commence par un croquis où il saisit son idée. Très naturellement, il sait déjà à ce moment ce que doit représenter son projet et voit l'œuvre terminée. Pour autant, il serait vain de croire que le "copier coller"  puisse s'exécuter sans passer par les affres de l'incertitude, de la valeur donnée à tel élément par rapport à tel autre ; par le manque de nuance de quelques éléments où encore le trop d'importance donné à telle ou telle partie plutôt qu'au sujet principal.

S'agissant du fond, le propos essentiel n'apparaît pas toujours en première lecture. Car, dans la conception de l'œuvre, le dessin se complète d'un texte. Sorte de synopsis dans lequel il pose l'histoire, ses acteurs et l'action sensée s'en dégager. Ce n'est qu'ensuite, une fois le dessin reporté sur la toile, que vont s'articuler les différentes étapes avant que quelques semaines plus tard, il aboutisse à un résultat satisfaisant. Car chaque œuvre s'appuie sur ce schéma, cette mise en perspective lui étant nécessaire.

                           

 
"Délicieux Rendez-vous", hst 73 x 92 cm

 
"Le Café de l'Entre-deux-Mers" 54 x 73 cm


"Ecole buissonnière" hst  six figures    

Par delà le discours esthétique, la recherche de charme et d'émotion, Jean-Marie Barre appose une autre histoire, une autre référence, voire plusieurs, conscientes ou inconscientes. En effet, si un œil averti voit ici ou là la référence à un autre artiste ( ex : Renoir dans "Un repère dans le sud", Michel Deville dans « le jeudi en douce », Yvel avec « Buvette de la plage», ou Rosa Bonheur dans « L'échappée belle », d'autres sont plus directement liées à son histoire personnelle. Ainsi, la série des véhicules anciens est une évocation de son terrain de jeu favori lors de sa première enfance, ce qui l'a amené à faire cette relation quelques années après avoir entamé ce travail. Car si d'évidence l'artiste a quelque chose à montrer, Il se doit à son avis d'avoir quelque chose à dire !

              contact : jmarie_barre@yahoo.fr   http://jeanmariebarre.com

Page précédente 10/12
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon