ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
Etre fou de Buffet, c'est en avoir plein l'armoire (AD)

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Année :
41 titres
DORA MAARMELADE…
01 Novembre 1998


Cet article se compose de 2 pages.
1 2
La vente de la collection de dessins et de tableaux de Dora Maar, l'ex égérie de Picasso, n'a pas donné lieu à des enchères spectaculaires le soir du 27 octobre 1998 contrairement aux espérances de l'étude PIASA et de
M° Mathias, organisateurs de cette prestigieuse vacation.

Les dessins ont été adjugés à des prix conformes à la réalité du marché et non pas des estimations jugées bien trop basses par les spécialistes tandis que les tableaux n'ont pas atteint les prix escomptés.

La faute en revient à l'Etat qui a trop tergiversé dans sa décision d'accorder des certificats de sortie pour les œuvres mises en vente et qui a déçu les amateurs en demandant aux vendeurs de donner en dation deux pièces phares, le portrait au crayon de Max Jacob et «Dora et le Minotaure», qui auraient probablement donné lieu à une vive bataille d'enchères.
Cette première vente – d'autres vacations devant avoir lieu jusqu'au 7 décembre 1998 - n'a produit que 150,86 millions de francs hors frais d'achat alors qu'on espérait aux alentours de deux millions.

Plus de mille personnes se sont pressées dans les locaux de la maison de la Chimie à Paris pour assister à la vente mais la salle est restée plutôt atone tout le long de la vente, les principales enchères se faisant par téléphone. Le plus haut prix a été enregistré pour le tableau «La Femme qui Pleure», adjugé 37 millions de francs sur une estimation de 20 millions. L'acheteur, propriétairen de la galerie Apedoros de Zurich, n'en est d'ailleurs pas revenu de payer si peu ce tableau si important exécuté peu après celui de «Guernica» alors que «Dora aux ongles verts» a été acquis au ras de l'estimation basse à 23 millions de francs par le marchand berlinois Berggruen qui a manifesté son bonheur d'acquérir cette œuvre sans avoir à se battre contre d'autres enchérisseurs.

Les dessins étaient estimés à des prix ridiculement bas et ont atteint, eux, des altitudes normales, notamment «Dora aux cheveux défaits» acquis par Berggruen pour 5 millions de francs alors que le marchand de Berlin et de Zurich Bernt Schultz a acquis à 3 millions de francs «Dora Pensive», pour 3,8 millions de francs «Dora Maar endormie» et pour 3,2 millions de francs «Dora Maar de profil».

Page précédente 23/41
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon