ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles (Oscar Wilde)

Actuellement
Dernieres petites annonces
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Année :
146 titres
Une sculpture baoulé devance le questionnaire de Proust à Paris
01 Avril 2003



Petite semaine à Paris puisque les ventes aux enchères ne se sont tenues que du 26 au 28 mai avec à la clé un beau prix de 125 000 euros pour une sculpture Janus Baoulé et une adjudication à 102 000 euros d'un questionnaire auquel répondit Marcel Proust par écrit en 1885.

Le 26 mai, le groupe Million & Associés a vendu pour 13 000 euros un saladier de Nevers du XIXe siècle (diamètre 32,5 cm) de couleur bleue et or portant l'inscription « Paul Suzanne 1802-an 10 » qui avait été estimé au mieux 4 000 euros.

Le groupe Joron-Derem a adjugé pour 78 000 euros une paire de potiches monumentales en grès émaillé bleu cobalt à corps ovoïde (Hauteur 102 cm) de Jean Besnard, la première représentant la chasse et la seconde la pêche. Un vase en cristal de Josef Hoffmann sculpté de naïades en ronde bosse avec cependant un éclat a atteint 12 200 euros sur une estimation de 450 euros. Un paysage (65 x 81 cm) d'Emile Othon Friesz a été cédé pour 17 000 euros.

A l'Espace Tajan, une table en chêne de forme libre avec un épais plateau (238 x 107 cm) reposant sur deux pieds cylindriques et un autre de section ovale par Charlotte Perriand a été vendue pour 42 000 euros. Une table basse au plateau en travertin (diamètre 121 cm) soutenue par trois pieds en chêne profilé réunis par un plateau triangulaire en métal patiné vert et un bureau directeur modèle dit « aile d'avion » avec un piétement en tôle pliée laquée marron réuni à l'avant du meuble par une poutrelle au profil d'aile d'avion avec deux caissons en chêne ciré ouvrant à 4 tiroirs soutenant un plateau en dalle de travertin (20à x 95 cm), deux meubles par Jean Prouvé, ont chacun atteint 34 000 euros.

Le groupe Gros & Delettrez a obtenu une enchère de 50 000 euros pour une masse en bois dur des Îles Salomon estimée au mieux 3 000 euros et 28 000 euros pour une autre massue des Îles Marquises. Une belle sculpture Janus Baoulé de Côte d'Ivoire, offerte en 1966 par le Président Léopold Sedar Senghor à André Malraux (hauteur 117 cm) a été vendue pour 125 000 euros.

Le 27 mai, un questionnaire rempli par Marcel Proust alors âgé de 14 ans dans un petit album appartenant à Antoinette Faure, fille du futur président de la République Félix Faure a été vendu par le groupe Beaussant pour 102 000 euros sur une estimation de 30 000 euros. Ce genre de questionnaire était en vogue à la fin du XIXe siècle au sein des grandes familles, les questionnés rapportant leurs goûts et leurs aspiration. Les 18 pages du manuscrit dactylographié d'un extrait de « La Prisonnière », 5e partie de « A la Recherche du Temps Perdu » de Proust corrigé en septembre 1922, juste avant le décès de l'écrivain, a été adjugé pour 38 000 euros.

Une reliure en jade néphrite de Karl Fabergé avec les grandes armes émaillées de la ville de Saint-Pétersbourg surmontées de la couronne impériale russe pavée de diamants taillés en rose et entourée de huit écussons polychromes figurant les villes du district de Saint-Pétersbourg (vers 1897) a atteint 62 000 euros sur une estimation de 25 000 euros.

Un insigne de cou de chevalier de la branche espagnole de l'ordre de la Toison d'or du XIXe siècle en or et émail a été enlevé pour 12 500 euros.

A l'Espace Tajan, une huile sur toile de Georges Mathieu titrée « Atome de Bohr » (1957, 84 x 130 cm) a été vendue pour 36 000 euros alors qu'un acrylique de Robert Combas titré « Le Roi et le Pape » (158 x 151 cm) a été adjugé pour 15 500 euros et qu'une composition de 1954 (54 x 80 cm) par Serge Poliakoff a atteint 90 000 euros. Une composition à l'huile sur toile de Jean-Paul Riopelle (60 x 73 cm) a été cédée pour 76 000 euros

Le groupe PIASA a obtenu 30 000 euros pour un manuscrit autographe de 11 pages de Jacques Bénigne Bossuet titré « le Sermon de Vêture » prêché au Grand Carmel du faubourg Saint-Jacques pour la prise d'habit de la nièce de Turenne, Mlle de Bouillon (daté de septembre 1660). Un manuscrit musical autographe de 6 pages de Claude Debussy, première mélodie des « Proses Lyriques » a atteint 25 000 euros.

Une lettre d'une page de l'auteur allemand Gotthold Ephraim Lessing datée du 6 septembre 1778 a atteint 22 000 euros sur une estimation haute de 3 500 euros.

A l'Hôtel Dassault, une huile sur panneau d'Alfons Mucha titrée « Sarah Bernhardt » a été vendue pour 75 000 euros et du même artiste, une aquarelle titrée « Biscuits Champagne » (52,5 x 34,5 cm) a été adjugée pour 54 000 euros. Une huile sur toile d'après l'aquarelle originale de Firmin Bouisset du « Petit Ecolier » des biscuits LU (119 x 88,8 cm) a atteint 16 200 euros et une huile sur toile d'Alfred Guillou vers 1913 titrée « Le petit Frère » (113 x 91 cm) a été cédée pour 20 500 euros.

Le 28 mai, le groupe Libert a recueilli une enchère de 21 500 euros sur un panoramique de 11 mètres de long composé de 40 gravures de Nicolas Hogenberg datées de 1530 pour le couronnement de Charles Quint. 251 numéros de « La Caricature politique, morale, religieuse, littéraire et scénique» (Paris, Aubert, 4 novembre 1830-27 août 1835) ont été vendus pour 15 500 euros.

Page précédente 4/146
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon