ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
Un faussaire ne verse que dans la contre-vérité en donnant à ses créations des faux airs d'authenticité...

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Catégorie :
26 titres
art et argent
09 Novembre 2001



Cet article se compose de 2 pages.
1 2
Les attentats du 11 septembre 2001 ont eu des effets complètement opposés en provoquant d'un côté une forte baisse des activités de nombreux professionnels du marché de l'art et de l'autre, une vive spéculation sur des oeuvres importantes depuis cette date.

Les acheteurs sont plus que jamais friands d'œuvres majeures, notamment de Van Gogh, Monet, Renoir, Toulouse-Lautrec ou autres grosses pointures qui se vendent ainsi à tout va et démontrent à l'occasion que le marché est devenu une sorte d'annexe de la Bourse.

Peu importe les connaissances- il en existe même qui pensent que Rembrandt et Toulouse-Lautrec travaillaient à la même époque- il leur faut des œuvres qui valent des milliers de fois leur pesant d'or. A ce compte là d'ailleurs, la race des collectionneurs risque de disparaître rapidement pour laisser définitivement la place à de simples spéculateurs, une cinquantaine tout au plus, qui font déjà la loi sur le marché.

On n'achète plus de l'art par passion mais pour en faire une valeur refuge et à ce jeu là, comme le signale un grand courtier basé à Genève, les acquisitions se font parfois au dépit du bon sens au point que certains gros clients, tel Bernard Arnault, finissent par se rendre compte qu'ils ont commis de belles boulettes en payant au prix fort des œuvres qui n'ont finalement rien d'exceptionnel.

Les gros acheteurs dédaignent de plus en plus des artistes comme Boudin ou Lebourg pour se ruer sur les œuvres de grands peintres impressionnistes sans même vérifier si elles valent leur prix ou non et dans bien des cas, un certificat d'authenticité et un bon pedigree sont suffisants pour les décider à débourser des fortunes.

Dans ce contexte, les maisons de ventes n'ont pas manqué de suivre le mouvement pour satisfaire une clientèle dont l'exigence principale est de mettre la main sur une œuvre signée d'un grand maître. A la longue, elles ont préféré avoir recours à des rabatteurs chargés de dénicher de grosses collections monter de bonnes ventes en réduisant le rôle de grands spécialistes amoureux de leur métier mais dénués d'un sens commercial aiguisé. N'empêche la concurrence est vive avec certains grands courtiers et leur marge bénéficiaire s'est rétrécie comme une peau de chagrin car pour préserver leur hégémonie elle n'ont pas hésité à devenir en quelque sorte des organismes de crédits en octroyant au passage de garanties sur les prix de vente afin de séduire des vendeurs de plus en plus gourmands.

Page précédente 20/26
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon