ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
Crise financière : on a vu sans pourtant rien voir venir (A.D)

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Catégorie :
26 titres
L'attentat contre le World Trade Center et le Pentagone: Une guerre contre l'économie mondiale et la culture
13 Septembre 2001



UN MONDE QUI VACILLE

La série d'incroyables attaques terroristes contre les tours du World Trade Center de New York et le Pentagone à Washington suggèrent à l'évidence le début d'une troisième guerre mondiale engendrée notamment par le fossé séparant les nations riches des pays pauvres.

Par delà le bilan tragiques de ces attentats sans précédent et indépendamment de la recherche de ceux qui les ont orchestrés, c'est toute l'économie mondiale qui a été visée avec la destruction de ces tours qui étaient des symboles du capitalisme.

Le premier signal de l'offensive menée contre l'Occident a pourtant été nettement visible mais très mal pesé . Pourtant, la destruction des statues géantes de Bouddha ordonnée il y a quelques mois par les Taliban au pouvoir en Afghanistan augurait bien de la détermination des obscurantistes à effacer les traces de l'histoire de l'humanité pour imposer leurs prétendues valeurs à leurs concitoyens.Néanmoins, aucun leader occidental ne s'inquiéta de la portée de ce geste inimaginable alors que le monde se contenta de protester mollement contre ce crime culturel.

Il y avait pourtant là tous les ingrédients du scénario qui se préparait, à savoir une lutte sans merci contre l'Occident mené par des intégristes purs et durs au nom d'une religion placée sous le sceau de l'intolérance. D'autres signaux étaient également bien visibles, comme la situation au Proche-orient avec son cortège d'attaques suicides menées contre Israël et les diverses menaces proférées par des groupes terroristes envers les intérêts américains.

Toutefois, il conviendrait de ne pas se leurrer. Une paix éventuelle entre les Israéliens et les Palestiniens n'aurait vraisemblablement pas conduit certains groupes terroristes à renoncer à leur volonté de détruire l'Etat juif ni même à cesser leurs attaques dans d'autres pays.

En fait, le mal est plus profond et se situe bien au niveau du fossé entre les nations industrialisées et les pays pauvres, les unes imposant leur hégémonie économique et les autres considérant celle-ci comme une nouvelle forme de colonisation.

Au-delà de la réaction des Etats-Unis contre les auteurs de ces terribles attentats ou les pays qui ont pu les soutenir à cette occasion, il semble donc nécessaire de prendre en compte les déséquilibres économiques mondiaux qui conduisent certaines populations à accepter à travers l'intégrisme l'idée saugrenue que seul Dieu peut sauver le monde.

Durant des années, des groupes adepte de l'obscurantisme ont effectué un travail de sape dans plusieurs régions du monde en prenant avantage de la détresse morale ou sociale de populations qui n'avaient plus rien à attendre de la générosité des nations industrialisées.

Le spectre d'une guerre opposant des pays disposant des armes conventionnelles s'était peu à peu dissipé pour laisser la place à des actions terroristes qui, pensait-on en Occident, semblaient limitées mais c'était un peu vite oublier que les groupes extrêmistes finiraient par connaître le défaut de la cuirasse du monde occidental pour déclencher une nouvelle forme de guerre contre les nantis.

La destruction des tours du World Trade Center, symboles de la toute puissance économique des Etats-Unis, a eu ainsi des répercussions inouïes sur les places boursières du globe avec un effondrement rapide des valeurs qui laisse craindre une crise plus grave que celle qui suivit la Guerre du Golfe il y a dix ans.

A cet effet, tous les domaines menacés et notamment le marché de l'art, qui dut faire face à une dure récession à partir de 1991. Maintenant, il s'agit de trouver les moyens de sauver l'économie occidentale, une tâche qui ne peut s'accomplir qu'avec la prise de mesures visant à améliorer le sort des peuples défavorisés afin de tuer dans l'oeuf la menace de l'obscurantisme.

Dieu ne changera rien dans l'affaire sinon l'annexion abusive de son nom pour une cause terrifiante qui mettra le monde à feu et à sang. C'est en fait la liberté et la culture qui sont menacées et pas seulement l'économie de la planète. Le monde a maintenant semble-t-il compris qu'il se devait de se mobiliser pour préserver ses valeurs afin ne pas sombrer dans un chaos qui conduirait tant d'êtres humains à devenir les esclaves de fous de Dieu prêts à tout détruire pour imposer leurs idéologies. Mais pour en arriver là, il a fallu que l'Amérique paie le prix fort d'une guerre qui n'a en fait pas débuté le 11 septembre 2001.

A l'évidence, plus rien ne sera comme avant et le genre de guerre mondiale qui vient de débuter engendrera probablement d'autres tragédies puisqu'aucun Etat puissamment armé n'est à l'abri d'une folle attaque terroriste mais la croisade contre l'intolérance et l'obscurantisme devra aussi être accompagnée d'actions visant à améliorer le sort du quart-monde pour espérer y mettre fin.

Page précédente 19/26
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon