ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
Les écrits restent, donc il n'y a pas d'écrits vains (AD)

Actuellement
Dernieres petites annonces
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Année :
204 titres
MISE EN DEMEURE DES COMMISSAIRES-PRISEURS A SOTHEBY'S
01 Juillet 2001



Cet article se compose de 2 pages.
1 2
La Compagnie des commissaires-priseurs parisiens a demandé à l'étude Poulain-Le Fur de renoncer à diriger des ventes prévues durant le mois de juin 2001 dans les locaux de Sotheby's à la Galerie Charpentier.

Celle-ci affirme que les deux commissaires-priseurs ne peuvent exercer en ce lieu faute d'autorisation de sa part. Elle base son argument sur un jugement du mois d'août 1853 qui força les commissaires-priseurs à officier exclusivement dans les locaux du nouvel hôtel des ventes construit rue Drouot l'année précédente.
Depuis cette époque, tout commissaire-priseur qui désirait tenir le marteau dans une salle autre qu'à Drouot se devait d'en faire la demande à la Compagnie laquelle gagna notamment un procès contre Mes Loudmer et Poulain lorsque ceux-ci ouvrirent leur propre lieu de vente au faubourg Saint Honoré en 1979.

Toutefois, la loi réformant la réglementation des ventes publiques, adoptée le 10 juillet 2000, permet de déroger à l'obligation de diriger des ventes à Drouot. La Compagnie se retranche néanmoins derrière le fait que les décrets d'application de cette loi n'ont pas encore été publiés. Apparemment, la Compagnie a adopté une attitude allant à l'encontre de la nouvelle loi qui veut que les commissaires-priseurs soient libres d'organiser des ventes là où ils le désirent. D'ailleurs, les officiers ministériels de province ne se privent plus de venir diriger des ventes à Paris.

En fait, la Compagnie estime probablement que les commissaires-priseurs Poulain et Le Fur agissent pour le compte de Sotheby's avant même que la réforme des ventes publiques en France ne soit entrée en vigueur. Ce serait donc à ses yeux une manière déguisée pour la maison anglo-saxonne de sauter le pas avant ses rivales dans la capitale. Le groupe Poulain- Le Fur envisage d'ailleurs d'organiser une vente de rares éditions originales de Corneille, Molière, Racine ou Perrault de la collection Hayoit les 28 et 29 juin à la Galerie Charpentier.

Page précédente 20/204
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon