ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
On se doit d'avouer à sa mie qu'il n'y a rien derrière une croûte...

Actuellement
Dernieres petites annonces
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Année :
74 titres
EDITORIAL /LES GRANDES MANOEUVRES
01 Septembre 2000


Cet article se compose de 2 pages.
1 2
Paris vit sous le signe des grandes manœuvres avec l'ouverture de la Biennale des Antiquaires qui sera suivie de celles de la FIAC et d'autres manifestations importantes alors qu'à l'image de la Bourse, le marché de l'art est sans cesse à la hausse.

Là où le bât blesse, c'est que ce marché se retranche derrière le paravent de ces hausses alors que la marchandise de qualité se fait de plus en plus rare. Cette configuration rappelle la situation des pays producteurs de pétrole dont les réserves s'épuisent inexorablement mais qui n'omettent pas de faire monter le prix du pétrole, à cette différence près que la qualité de l'or noir est à peu de choses la même partout dans le monde alors que celle qui concerne les objets d'art et les tableaux est nettement plus diversifiée.

Cette raréfaction de la marchandise dite haut de gamme est compensée pour l'instant par le réservoir que représente l'art contemporain qui semble inépuisable de son côté. Mais dans ce domaine, il y a à boire et à manger et la hausse des prix pour de nombreux artistes, devenus bien plus chers par rapport à maints maîtres anciens, ne se justifie pas la plupart du temps.

Avec l'art contemporain on entre de plain-pied dans un univers où règne la spéculation qui de surcroît a tendance à fragiliser le marché de l'art. Quand certains artistes d'aujourd'hui se vendent à des prix qui dépassent ceux enregistrés pour Rubens, Goya et tant d'autres grands peintres, on peut alors se poser des questions sur l'avenir de ce marché. La Biennale, qui s'est ouverte le 15 septembre, offre malgré tout un panorama synonyme de qualité mais qu'on ne se trompe pas, les objets extraordinaires n'y sont pas légion et les prix affichés ont de quoi affoler les visiteurs.

Autre signe du tarissement de la qualité : la présence accrue à cette Biennale de galeries spécialisées dans l'Art Nouveau et l'Art Déco qui annonce une mue progressive de cette manifestation prestigieuse. On sort ainsi du classicisme à grands pas avec la certitude d'être confronté à une Biennale transformée d'ici une décennie.

Déjà, les légendes de la peinture ancienne – je ne parle même pas de Rembrandt, de Frans Hals ou de Murillo- sont absents des cimaises de la Biennale laquelle n'offre aux yeux des amateurs avertis que des œuvres d'artistes de moindre renom tels Cranach, de Momper, Teniers, van Kessel, de Witte et quelques peintres de la Renaissance ou des XVIe et XVIIe siècles qui sont encore disponibles sur le marché. A y regarder de plus près, il n'y a pas de quoi exciter l'appétit des conservateurs de grands musées et si on devait faire l'apologie de la Biennale, ce ne serait en fait qu'à travers certaines galeries présentant des pièces archéologiques encore admirables. Donc, si l'Art Déco connaît une si belle embellie après avoir été ignoré jusque dans les années 1975, c'est surtout parce que l'art qui va du XVIe au XVIIIe siècle offre de moins en moins de pièces extraordinaires aux amateurs.

Page précédente 3/74
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon