ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Photographie :
Rechercher dans le site :

Citation
Le peintre David avait l'esprit plutôt frondeur...

Actuellement
Dernieres petites annonces
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Photographie

LA LEGENDE DU LEICA
L'appareil photo le plus prisé des professionnels et des amateurs reste le Leica inventé en 1913 par l'ingénieur allemand Oskar Barnack qui travaillait alors pour la firme Leitz à Wetzlar, près de Francfort.

Asthmatique, Barnack souffrait de devoir sans cesse sortir avec un équipement encombrant pour calculer le temps de pose des films utilisés par la firme d'optiques de précision. C'est ainsi que lui vint l'idée d'inventer une chambre dans laquelle il installa une pellicule de cinéma 35 mm au format doublé et inversé. Il venait ainsi d'inventer l'appareil photo des temps modernes, le petit 24 x 36 mm au format actuel des négatifs mais aussi une véritable Rolls de la photographie que son patron, Ernst Leitz, décida de commercialiser sous le nom de Leica après la Première Guerre Mondiale.

Cet appareil fut présenté à la Foire Internationale de Leipzig en 1925 mais ne séduisit pas d'emblée le public qui s'était alors accoutumé aux caméras à soufflets.

Ce furent en fait les grands reporters-photographes qui mirent le Leica à l'honneur en comprenant rapidement que sa légèreté et sa taille représentaient des atouts extraordinaires.

Leitz avait commencé à vendre près de 50 000 appareils en 1930 et le double lors de l'avènement du nazisme tout en diversifiant sa gamme (Leica 1, II et III). Le Leica devint dès lors très prisé de par sa solidité et la qualité de ses objectifs et aussi pour sa résistance.

Aussi célèbre que la voiture Wolkswagen entre 1933 et 1944, le Leica survivra comme celle-ci à la guerre où il fut utilisé sur tous les fronts. En 1954, Leitz produira enfin son appareil le plus complet, le M3, qui sera le premier à disposer d'objectifs à baïonnette permettant leur interchangeabilité sur le boîtier.

Du M3 au M6, les amoureux des beaux appareils ont été comblés mais si le Leica est devenu légendaire, la firme Leitz a commencé à subir la vive concurrence des Japonais, diffuseurs du Reflex, plus adapté à la pellicule couleur et moins cher que l'appareil allemand.

La firme Leitz a été rachetée à 50% en 1974 par le groupe suisse Schmidheiny qui a failli revendre la marque Leica qui a pu être cependant sauvée avec le lancement d'appareils compacts.

Le Leica reste un appareil cher et certains modèles des années 1930 valent maintenant des fortunes aux enchères. Aujourd'hui, on ne vend plus qu'une quinzaine de milliers de Leica M et une dizaine de milliers de Leica R sur le marché alors que la marque n'est toujours pas loin de la faillite.

Avec un nouvel actionnaire comme le groupe Hermès et un partenariat conclu avec Matsushita pour le développement d'appareils numériques, Leica compte bien rebondir et préserver son aura de légende.

Le seul problème est que les inconditionnels du Leica visent plutôt le marché de l'occasion où les appareils des années 1940 et 1950 font toujours recette, ce qui veut dire qu'ils bouderont les modèles numériques destinés plutôt à une clientèle moins exigeante ou moins passionnée.

F. Rousseau (AGI)

Page précédente 13/13
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon