ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Peintures :
Rechercher dans le site :

Citation
La SNCF, c'est s'offrir parfois un film d'horaires (AD)

Actuellement
Dernieres petites annonces
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
21/09: AQUARELLE DE L'ARTISTE ANDRE HUPET
A vendre aquarelle de l'artiste belge André Hupet (1922/1993) réalisée en1991...
13/02: OEUVRES CONFIEES NON RESTITUEES
Des oeuvres confiées en décembre 2015 et janvier 2016 à R. Martiniani, un marchand ...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Peintures

Ces dossiers réalisés par nos spécialistes vous permettront de découvrir, aussi bien au travers d'entretiens avec des peintres renommés que par des rétrospectives sur un genre ou courant, les trésors de la peinture au fil du temps.
Homards et raisins, symbolique cachée

Cet article se compose de 7 pages.
1 2 3 4 5 6 7

Joris van Son (attribué à), Nature morte

Christiaen Luycks (1623-1653), Nature morte

LA «SAGA DES HOMARDS», LES PEINTURES DE HELION A VANNES
L'exposition consacrée à Jean Hélion au musée de la Cohue place St Pierre à Vannes jusqu'au 10 octobre 1999 a tourné autour du homard.
Les visiteurs ont pu voir une trentaine d'œuvres rassemblées autour du homard, ses pinces et ses antennes.
Des peintures, des pastels et des encres, des notations et notes de carnets au jour le jour, ces dernières étant comme toujours chez Hélion, des plus instructives.

Cette production date des années 1975-1976, à Belle-Ile où l'artiste possédait une maison depuis une d'années, et où il s'était essayé au paysage marin avant de produire des œuvres liées au spectacle de la rue.
Aujourd'hui à Vannes, c'est plutôt du passage de la pince aux fesses qu'il s'agit notamment avec le Grand Marché aux Homards de 1975 et son enchaînement de

crustacés en frise festonnée tendue entre la jupe rouge d'une fille de dos et l'étal du mareyeur. Tout semble lié : l'antenne à la carapace, les pinces à la jupe et au tablier du marchand, les queues à l'étal.
Tout se tient : tréteaux et marchandises, figures et couleurs.
Au delà de la représentation d'un poissonnier au tablier rouge tenant un homard cuit dans une main et un homard cru dans l'autre, Hélion raconte des histoires de vie et de la mort.

Hélion a notamment dit que le thème de la crucifixion l'a inspiré pour cette série des homards, derrière laquelle il aurait son «incroyance insatisfaite», son «incroyance par foi dans le réel sensible» comme l'a signalé fort justement Geneviève Breerette dans le quotidien
«Le Monde» à la fin du mois d'août.

Page précédente 24/25
Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon