ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page News :
Rechercher dans le site :

Citation
Le noir de Soulages a quelque chose de soulageant...

Actuellement
Dernieres petites annonces
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

News

L'intégralité des nouvelles 2008, 2009, 2010 , 2011 et 2012

Par ailleurs, ArtCult met à votre disposition l'intégralité des news depuis sa création dans la rubrique archive.magazine

Partenaire de: envoyersms.biz






                                       Contactartcult@wanadoo.fr

1/1932
Retour
MORT DE L'ARTISTE GREC VASSILAKIS TAKIS
12 Août 2019
Catégorie : Disparition

L'artiste cinétique grec Vassilakis Panayotis Takis est mort à Athènes le 9 août 2019 à l'âge de 93 ans.

 

Né à Athènes le 25 octobre 1925, Takis était un artiste de formation autodidacte qui avait créé ses premières sculptures en 1946 avant de vivre à Londres et à Paris et de voyager à travers l'Europe et les Etats-Unis à partir de 1953.

En 1955, il avait créé ses premiers Signaux, cordes de piano vibrant grâce au vent puis étudié l'art cinétique dont il s'était fait une spécialité en jouant avec l'électromagnétisme avec une rare inventivité.

Sans un sou à ses débuts, Takis avait également abordé d'autres domaines comme la poésie, la philosophie et les sciences avant de découvrir à Paris les œuvres d'Yves Klein et de Jean Tinguely pour ensuite créer de fascinantes sculptures munies d'antennes et s'intéresser à l'action des aimants pour dompter les énergies et les forces de la nature à travers son art comme en 1960 avec son œuvre titrée « l'Impossible- l'Homme dans l'espace » lorsqu'il avait utilisé à la galerie Iris Clert un système complexes d'aimants en faisant flotter au dessus du sol le poète sud africain Sinclair Belles en train de déclamer à voix haute un poème vantant son manifeste magnétique.

Takis fut notamment admiré par Marcel Duchamp qui le décrivit comme le laboureur des champs magnétiques et par le chanteur des Beatles John Lennon qui lui permit de présenter ses travaux à Londres dans sa galerie Signals. Son œuvre est actuellement présentée à la Tate Modern de Londres jusqu'au 27 octobre.

 

Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon