ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page News :
Rechercher dans le site :

Citation
Le Titien aboie, Le Caravage passe (Georges Pérec)

Actuellement
Dernieres petites annonces
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

News

L'intégralité des nouvelles 2008, 2009, 2010 , 2011 et 2012

Par ailleurs, ArtCult met à votre disposition l'intégralité des news depuis sa création dans la rubrique archive.magazine

Partenaire de: envoyersms.biz






                                       Contactartcult@wanadoo.fr

Page précédente 3/1932
Retour
PRESSION DES ETATS-UNIS SUR LA POLOGNE POUR RESTITUER DES BIENS JUIFS
08 Août 2019
Catégorie : News

Les sénateurs américains ont demandé au secrétaire d'État Mike Pompeo d'intercéder auprès de la Pologne pour restituer les biens juifs pillés par les nazis en signalant que dans les décennies qui ont suivi la chute du rideau de fer, les survivants juifs de l'Holocauste d'origine polonaise et leurs familles, ainsi que d'autres personnes, avaient trouvé presque impossible de demander réparation pour les biens nationalisés par le régime communiste polonais.

En février, Mike Pompeo avait déjà invité la Pologne à adopter une loi qui permettrait de restituer les biens à ceux qui les avaient perdus pendant l'Holocauste. Des remarques mal accueillies en Pologne, où le gouvernement considère que la question de la restitution est «définitivement réglée» et que la loi américaine de 2017, qui exige que le département d'État américain surveille les progrès de Varsovie en la matière, n'aura pas d'impact.

Varsovie et Washington ont longtemps coopéré sur des questions de sécurité, mais les alliés sont restés en désaccord sur cette question.

En février, Mateusz Morawiecki, le Premier ministre polonais,, avait estimé que ce sujet n'existait pas et qu'il n'y avait aucun danger pour la Pologne, selon lui victime et non bourreau, ajoutant que l'Allemagne n'avait jamais indemnisé son pays pour les pertes infligées par la politique criminelle du Troisième Reich. En mai dernier il avait surenchéri en disant qu'une éventuelle restitution des biens juifs accaparés depuis l'Holocauste constituerait une «victoire posthume d'Hitler» sur la Pologne, des propos dénoncés par le Congrès juif mondial (CJM).

Parmi les six millions de Juifs exterminés par les nazis, trois millions étaient originaires de Pologne, soit environ 90 % de la population juive du pays.


Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon