ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page News :
Rechercher dans le site :

Citation
Il n'y a que la culture qui peut sauver un être humain en ce bas monde (Frederico Zeri)

Actuellement
Dernieres petites annonces
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

News

L'intégralité des nouvelles 2008, 2009, 2010 , 2011 et 2012

Par ailleurs, ArtCult met à votre disposition l'intégralité des news depuis sa création dans la rubrique archive.magazine

Partenaire de: envoyersms.biz






                                       Contactartcult@wanadoo.fr

Page précédente 31/1870
Retour
PIETER BRUEGHEL L'ANCIEN A VIENNE
02 Octobre 2018
Catégorie : EXPO'TIN


Le Musée des Beaux-Arts de Vienne, qui possède à lui seul 12 œuvres de Pieter Brueghel, présente la grande exposition jamais consacrée au maître flamand du 16e siècle en réunissant notamment ses deux versions de « La Tour de Babel » pour la première fois depuis 400 ans.

L'œuvre rare de Brueghel influença sa descendance ainsi que de nombreux artistes du 17e siècle qui l'imitèrent ou le copièrent à foison et fascine toujours autant le public 450 ans après sa mort en 1569 alors que nombre de ses scènes hautes en couleurs ont été reproduites sur des calendriers ou des affiches au cours du siècle écoulé.

Rassemblant des oeuvres issues d'une trentaine de collections publiques et privées, cette exposition présente 27 des 40 tableaux encore existants du maître à travers le monde, ainsi qu'une soixantaine de dessins et gravures et le musée viennois qui possède près d'un tiers de ses chefs d'œuvre, comme « La Tour de Babel », les « Jeux d'Enfants », « La Noce paysanne » et trois des fameuses saisons, était l'endroit rêvé pour l'honorer, simplement parce qu'il avait été collectionné très tôt par deux Habsbourg., l'archiduc Ernest qui gouvernait les Pays-Bas au sein du Saint-Empire romain germanique et son frère l'empereur Rodolphe II".

Cette exposition remarquable permet ainsi de faire dialoguer des tableaux qui n'avaient jamais été réunis depuis le début du 17e siècle. La "Tour de Babel" de Rotterdam rencontrant celle de Vienne, "La fenaison" de Prague complétant les trois saisons et, la "Dulle Griet" d'Anvers faisant superbement pendant avec "Le triomphe de la mort" du Prado de Madrid.

Sont présentés  également le magnifique '"Adoration des rois mages dans la neige" du musée de Winterthur ou "Le port de Naples", récemment authentifié comme étant bien de Pieter Brugel l'Ancien après restauration à Rome. Il ne manque finalement que « La Moisson » du Metropolitan Museum de New York pour ravir un peu plus les visiteurs, fascinés par l'art de Brueghel qui parvint à peindre des détails avec une incroyable précision en les plaçant dans une merveilleuse profondeur de champ avec une joie non dissimulée au bout de son pinceau qui créa des paysages fantastiques, des scènes de neige ou de patinage sublimes, des assemblées populaires festives ou recueillies à l'aide d'une touche qu'aucun de ses contemporains égala.

Célébrée durant sa carrière et perpétuée par ses fils qui reproduisirent plusieurs de ses tableaux, l'œuvre Brueghel tomba quelque peu dans l'oubli au 18e siècle qui préféra les nus de Boucher et Fragonard ou les portraits de Nattier et Gainsborough avant d'être redécouverte au début du 20e en faisant dès lors l'objet d'une nouvelle vénération de la part des amateurs d'art, séduits par cet incomparable témoin de la vie flamande à la fin de la Renaissance qui se préoccupa des menaces de son époque auxquelles ses contemporains étaient souvent confrontés.

Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon