ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page News :
Rechercher dans le site :

Citation
Ingres était bien portant donc certainement pas malingre…

Actuellement
Dernieres petites annonces
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
21/09: AQUARELLE DE L'ARTISTE ANDRE HUPET
A vendre aquarelle de l'artiste belge André Hupet (1922/1993) réalisée en1991...
13/02: OEUVRES CONFIEES NON RESTITUEES
Des oeuvres confiées en décembre 2015 et janvier 2016 à R. Martiniani, un marchand ...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

News

L'intégralité des nouvelles 2008, 2009, 2010 , 2011 et 2012

Par ailleurs, ArtCult met à votre disposition l'intégralité des news depuis sa création dans la rubrique archive.magazine

Partenaire de: envoyersms.biz






                                       Contactartcult@wanadoo.fr

Page précédente 3/1744
Retour
AUDREY AZOULAY NOUVELLE DIRECTRICE GENERALE DE L'UNESCO
12 Octobre 2017
Catégorie : News

Le retrait des Etats-Unis de l'UNESCO, suivi par celui d'Israël, a eu une profonde incidence sur l'élection de son nouveau directeur-général qui a vu Audrey Azoulay, l'ancienne ministre de la Culture, être choisie à deux voix près au détriment du candidat présenté par le Qatar pour remplacer la Bulgare Irina Bokova.

Forte à présent de 195 Etats membres et 8 autres associés, l'UNESCO est surtout connue pour ses programmes éducatifs et ses classements au patrimoine mondial de biens culturels et de sites naturels remarquables, parfois menacés. Sa convention du patrimoine mondial a été adoptée en 1972 et la liste compte pour l'instant 832 biens culturels classés (grande muraille de Chine, vieille ville de Jérusalem, Mont-Saint-Michel...) et 206 sites naturels (baie d'Ha-Long au Vietnam, chutes Victoria au Zimbabwe...), répartis dans 167 Etats et cette liste a fréquemment été instrumentalisée par nombre d'entre eux, pour des enjeux économiques, de prestige, de politique et géopolitique, le classement d'un site ayant souvent généré une action de lobbying intense. L'opération de préservation la plus spectaculaire d'un bien remarquable a eu lieu en 1960 avec le déplacement du Grand Temple d'Abou Simbel en Egypte pour éviter son inondation par le Nil lors de la construction du barrage d'Assouan. Une campagne qui a duré 20 ans.

Ces dernières années, l'UNESCO avait été confrontée à de nombreuses destructions délibérées du patrimoine, tels les mausolées au Mali, le musée de Mossoul, Palmyre, Nimrod ou Alep en étant forcée de faire un énorme effort de mobilisation des décideurs politiques, jusqu'à l'adoption au Conseil de sécurité de l'ONU le 7 mars, à l'initiative de la FRance et de l'Italie, d'une résolution sur la protection du patrimoine, son rôle pour la paix et la sécurité.

L'institution établie à Paris a eu toutefois bien d'autres activités. En 2013 elle a fixé une stratégie à moyen terme pour 2014 à 2021, avec deux priorités : l'Afrique et l'égalité des sexes tout en cherchant à contribuer à une paix durable et à l'éradication de la pauvreté parmi ses autres activités.

Audrey Azoulay aura la lourde tâche de redorer le blason de l'UNESCO qui a été un peu trop souvent soumise aux pressions des pays musulmans contre Israël qui l'ont conduite à adopter des résolutions plutôt contestables sur le plan historique, comme dénier la présence ancestrale des juifs à Jérusalem ou Hebron et faire croire à une prééminence des Palestiniens dont l'identité s'est souvent confondue avec celles des bédouins ou des Cisjordaniens pour provoquer l'ire des Israéliens qui ont reçu l'appui des Etats-Unis. On peut néanmoins comprendre les revendications des Palestiniens à obtenir la création d'un Etat qui leur serait propre afin de faire cesser l'occupation de leurs territoires mais il n'a sûrement pas été dans l'intérêt de la paix de contester des faits historiques sachant que les Hébreux étaient présents en Terre Sainte durant l'antiquité. Il faudra donc que la nouvelle directrice générale veille à ce que l'organisation se montre plus mesurée dans ses résolutions en incitant par exemple certains Etats membres à ne plus publier des livres scolaires appelant des enfants à la haine.

Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon