ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page News :
Rechercher dans le site :

Citation
Ingres était bien portant donc certainement pas malingre…

Actuellement
Dernieres petites annonces
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

News

L'intégralité des nouvelles 2008, 2009, 2010 , 2011 et 2012

Par ailleurs, ArtCult met à votre disposition l'intégralité des news depuis sa création dans la rubrique archive.magazine

Partenaire de: envoyersms.biz






                                       Contactartcult@wanadoo.fr

Page précédente 51/1854
Retour
CHRISTIAN BOLTANSKI AU GRAND PALAIS
12 Janvier 2010
Catégorie : EXPO'TIN

Le Grand Palais rend hommage à l'artiste Christian Boltanski du 13 janvier  au 21 février 2010 dans le cadre d'une exposition intitulée « Monumenta 2010, Christian Boltanski, Personnes»

 

Âgé de 65 ans, Christian Boltanski est un artiste vraiment à part dans l'univers de la création française qui explore le hasard à travers des questionnements sur la nature humaine et l'envie  répétée de décortiquer les meurtrissures de l'âme sur fond de mort.

 

Né durant l'occupation d'un père juif d'origine russe et d'une mère corse chrétienne, Boltanski a vécu sa jeunesse avec la peur vissée au ventre et la difficulté d'exister pleinement face au destin de la famille de son père décimée par les persécutions nazies et des quolibets subis lorsqu'il était à l'école primaire.

 

Ayant vite eu conscience du mal absolu après avoir vécu son enfance parmi des survivants des camps de la mort qui évoquaient souvent le souvenir des épreuves endurées, la Shoah a fini par le hanter jusqu'à devenir un thème récurrent dans son œuvre empreinte de métaphores frappantes, Boltanski a eu la chance d'être aidé à 24 ans par Ileana Sonnabend, l'ex-femme du grand galeriste Leo Castelli pour exposer rapidement aux Etats-Unis et devenir un artiste d'envergure internationale.

 

Succédant au Grand Palais à l'Allemand Anselm Kiefer et au sculpteur américain Richard Serra, Boltanski a pris possession de l'impressionnante cathédrale de verre de l'Art Nouveau pour transmettre un message digne d'un terrible uppercut sur la condition humaine à travers la représentation d'une montagne de manteaux étalés sur le sol froid des lieux rappelant l'atmosphère des camps avec l'idée de recréer une sorte de grand entrepôt servant de point de chute final à des êtres innocents condamnés sans raison histoire d'émouvoir, d'effrayer et de faire réfléchir les visiteurs sur l'absurdité de la guerre. Inutile de dire que son propos  est plus qu'exemplaire alors que la planète reste confrontée à d'autres horreurs souvent nées de l'obscurantisme.

Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon