ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Biographies :
Rechercher dans le site :

Citation
L'imposture commence là ou s'arrête la vérité

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Biographies

Artcult vous propose une sélection de biographies de grands maîtres. Sélection par Adrian Darmon.
Page précédente 12/57
Retour
CLAUDE GELLEE LORRAIN , DIT LE
Date naissance/Mort : 1600-1682
Nationalité : Française
Activité : Peintre et graveur
Fourchette de prix : Entre 3 et 16 millions FF(entre 462 000 et 2,5 millions €)
Cet article se compose de 2 pages.
1 2
Claude Gellée, dont on ne sait pas grand chose de ses 25 premières années, a été certainement un des peintres les plus importants du XVIIe siècle.

Né dans un village de Lorraine, il perdit, dit-on, ses parents très jeune et rejoignit vraisemblablement un frère aîné, graveur sur bois de son état, à Fribourg-en-Brisgau en 1612 avant d'arriver, on ne sait comment, à Rome l'année suivante.


"Enlèvement d'Europe", 1665

Il partit peut-être à Naples en 1618 mais on sait avec certitude qu'il alla en 1625 à Lorette, à Venise, en Bavière et en Lorraine où il travailla avec Déruet avec lequel il produisit des fresques au plafond de l'église des Carmélites de Nancy. Là, il aurait peut-être rencontré Jacques Callot mais toujours fut-il qu'il retourna en 1627 à Rome en compagnie de Charles Errard et de ses deux fils.

Il se mit à travailler intensément, d'abord sous l'influence du paysagiste Agostino Tassi qui lui fit indirectement connaître le caravagisme ainsi que de Paul Bril qu'il avait auparavant copié.

Laissant loin derrière lui les influences reçues, il exprima alors sa propre personnalité en s'inspirant de la nature qu'il représenta dans nombre de dessins et tableaux en saisissant son atmosphère à toutes les heures du jour.

Vers 1637, il produisit quelques fresques dans des demeures, dont le Palais Crescenzi à Rome mais resta avant tout attiré par le paysage qu'il traduisait à travers des dessins et des notes avant de travailler dans son atelier.

Dès 1633, il avait créé des compositions selon son style particulier que ce fut avec ses ports, ses paysages et ses architectures comme le «Paysage avec le Jugement de Pâris» où le soleil, pas seulement suggéré, éclaire ses scènes comme un système d'éclairage sur une scène de théâtre.

Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon