ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page Biographies :
Rechercher dans le site :

Citation
La vie ne nous permet pas de revenir en arrière. La mort nous empêche d'aller de l'avant...

Actuellement
Dernieres petites annonces
13/02: OEUVRES CONFIEES NON RESTITUEES
Des oeuvres confiées en décembre 2015 et janvier 2016 à un marchand domicilié à La Seyn...
24/12: VOL DE DEUX GRAVURES DE LA FIN DU XVE SIECLE
Deux gravures sur vélin provenant d'un incunable de la fin du XVe siècle, l'une repré...
08/11: LES OEUVRES DE JORGE GALEGO EN DIRECT !
Achetez DIRECTEMENT à l'Artiste! Pourquoi payer trop cher des oeuvres contem...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Biographies

Artcult vous propose une sélection de biographies de grands maîtres. Sélection par Adrian Darmon.
Page précédente 28/57
Retour
JEAN AUGUSTE-DOMINIQUE INGRES
Cet article se compose de 4 pages.
1 2 3 4
l'HERITIER DE HOLBEIN

Né à Montauban le 29 août 1780, Jean-Auguste-Dominique Ingres était le fils du peintre et musicien Jean-Marie Joseph Ingres qui le destina d'abord à la musique tout en lui donnant des leçons de dessin.

Jean-Dominique se montra tellement doué que son père décida de l'envoyer étudier à Toulouse où il passa successivement dans les ateliers de Guillaume Joseph Roques, un élève de Vien, du sculpteur Vigan et du paysagiste Briand.

En 1796, Ingres vint à Paris et fut placé par son père dans l'atelier de Jacques-Louis David.


"Portrait du comte Nicolai Guryev", 1821

Comme il recevait peu d'argent de sa famille, il gagna sa vie grâce à ses connaissances musicales en entrant comme violon dans l'orchestre d'un théâtre du boulevard.

Il concourut pour le Prix de Rome en 1800 mais n'obtint que le second prix. Il fut plus heureux l'année suivante, triomphant avec Achille recevant dans sa tente les députés d'Agamemnon mais dut attendre cinq ans avant de pouvoir partir pour l'Italie car l'Etat n'avait pas les moyens de satisfaire sur le champ les lauréats. En attendant de pouvoir effectuer ce voyage, Ingres obtint une cellule dans l'ancien couvent des Capucins où vivaient de nombreux artistes comme Gros, Girodet ou Dupaty. Déjà, il commençait à se détacher de l'influence de David et se mit à copier des dessins de maîtres du XVIe siècle avant de manifester une admiration sans bornes pour Raphaël.

Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon