ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
Les peintres fauves ne jouèrent avec les couleurs pures que durant à peine une décennie pour ensuite ne produire hélas que du dégriffé (AD)

Actuellement
Dernieres petites annonces
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Année :
207 titres
Le baron Hans Heinrich Thyssen Bornemisza
27 Mai 2002



Considéré comme un des plus grands collectionneurs d'art à travers le monde, le baron Hans Heinrich von Thyssen Bornemisza est mort à 81 ans d'une crise cardiaque le 27 avril 2002 à son domicile madrilène.

Ce séducteur invétéré qui s'était marié à cinq reprises avait l'habitude de tomber amoureux d'un tableau qu'il achetait comme d'une femme. Il était l'héritier de la dynastie Thyssen fondée par son grand-père August (1842-1926), le magnat de la sidérurgie allemande à qui avait succédé son père Heinrich von Thyssen Bornemisza (1875-1947).

Hans Heinrich parvint à reconstituer l'empire familial après la Seconde Guerre Mondiale et à le développer en créant plus de 250 firmes. Parallèlement, il reconstitua la collection de tableaux anciens amassée par ses aïeuls en achetant à profusion des oeuvres exceptionnelles, notamment de l'Ecole du Nord. Il collectionna également des œuvres modernes, en particulier de Paul Gauguin, Emil Nolde, Max Beckmann, Ernst Ludwig Kirchner, Schmidt-Rottluff, Max Ernst et aussi de Jackson Pollock.

Le baron, dont la devise fut “If I rest, I rust” (Si je me repose, je rouille) ressentit toujours le besoin d'avoir un face à face avec ses oeuvres qui lui apportaient indifféremment une certaine paix ou des tourments. Il avait notamment l'habitude d'aller admirer un tableau de Kirchner chaque soir avant d'aller se coucher.

Il acheta des tableaux presque quotidiennement et amassa dans son musée personnel quelque 1400 œuvres qui furent répertoriées sous la supervision de Simon de Pury, son conservateur attitré durant de nombreuses années.

Né à La Haye en 1921, le baron, dont la mère était hongroise, avait acquis la citoyenneté helvétique en 1952 et après quatre mariages, successivement avec la princesse Teresa de Lippe, le mannequin Nina Sleia Dyer, Fiona Campbell-Walter et Liane Denise, fille d'un banquier brésilien, il épousa en 1985 Carmen “Tita” Cervera, une ancienne « Miss Espagne 1961 » veuve de l'acteur Lex Barker qui devint célèbre à l'écran en incarnant le personnage de Tarzan.

En 1993, le baron fit don à l'Espagne de 775 de ses plus beaux tableaux, notamment deux œuvres exceptionnelles de Carpaccio et de Ghirlandaio, aujourd'hui abrités dans la fondation madrilène qui porte son nom. Il fit également de nombreux prêts à des musées étrangers durant ces trente dernières années.

Page précédente 34/207
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon