ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
Peindre des acrobates ou des ouvriers, c'était plutôt Léger…

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Année :
204 titres
EMOTION EN POLOGNE ET EN UKRAINE SUITE A L'ENLEVEMENT DE FRESQUES DE BRUNO SCHULZ
01 Mars 2000



Le transfert clandestin de fresques de l'artiste juif polonais Bruno Schulz, assassiné par les nazis en 1942, en direction de l'Institut Yad Vashem de Jérusalem a provoqué une vive émotion en Pologne et parmi la population juive d'Ukraine.

A la suite de cette affaire dévoilée le 6 juin 2001, le gouvernement polonais a annoncé que des mesures, étudiées en concertation avec la Pologne, l'Ukraine et Israël, seraient adoptées pour protéger le patrimoine juif de la région.

Ces fresques avaient été exécutées par Bruno Schulz à la demande d'un officier SS pour la chambre de ses enfants dans la maison qu'il occupait alors en Ukraine.

Montrant des images d'un conte de fées avec notamment un nain, une princesse, un monstre, un joueur de flûte ou un danseur, elles ont été redécouvertes récemment par un réalisateur de films qui tentait de reconstituer l'itinéraire de l'artiste avant sa mort tragique.

Ces fresques avaient été recouvertes par plusieurs couches de peinture et étaient en cours de restauration lorsqu'elles auraient été enlevées par des représentants de l'Institut Yad Vashem et transportées secrètement à Jérusalem le 21 mai dernier.

L'Institut a répondu que celles-ci avaient été offertes par le propriétaire de la maison avec l'accord des autorités locales de Drokhobitch, où Schulz fut assassiné le 19 novembre 1942 par un officier SS sous le prétexte que son collègue, celui-là même qui avait commandé ces fresques, avait abattu son dentiste juif.

Né à Drokhobitch, ville connue sous le nom de Drohobycz lorsqu'elle fit partie de la Pologne, Schulz avait produit des œuvres évoquant l'atmosphère des villages juifs de Pologne en montrant un monde plutôt angoissé proche de celui décrit par Kafka et d'autres, chargées d'érotisme et de fantaisie. Pourvu d'un physique disgracieux (il était bossu), Schulz avait également écrit des nouvelles et des essais critiques.

Le président polonais Aleksander Kwasniewski, a annoncé que l'initiative réunissant son pays, l'Ukraine et Israël viserait à protéger ce genre de patrimoine, qui témoigne de la présence juive et de la culture juive dans la région, surtout en Ukraine, où la situation économique reste difficile.


Page précédente 34/204
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon