ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
Les peintres pompiers firent flamber le réalisme sur une grande échelle...

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Année :
38 titres
VOL A LA CATHEDRALE DE SARLAT
01 Août 1997


Deux panneaux muraux en bois représentant des scènes de la vie du Christ ont été volés en mai et en juillet 1997 à la cathédrale de Sarlat. Les vols dans les églises de France restent très nombreux faute de protection adéquate des oeuvres d'art. 64 objets classés ont disparu des églises en 1995 contre 61en 1995. Il s'agissait évidemment d'oeuvres exceptionnelles, indépendamment des centaines d'uatres qui sont dérobées chaque année. En vingt ans, un quart des objets recensés dans toute la France ont disparu.

En Lorraine, de nombreuses statues médiévales ont été volées. La plupart du temps, elles atterrissent à l'étranger et parfois très loin du territoire français comme cette châsse de Saint Austremoine volée à travers une étroite lucarne dans une église d'Issoire et retrouvée dix ans plus tard aux Bahamas grâce à la collaboration du FBI.

Les voleurs sont souvent des gitans qui se débarrassent vite de leur butin. Mais aussi, des prêtres ne s'embarrassent pas de vendre du mobilier ou des objets de valeur, tel le curé de la cathédrale d'Autun.

Depuis des siècles, les églises ont fait l'objet de pillages durant des guerres ou de vols par des particuliers. Notre Dame fut ainsi pillée deux fois, en 1792 et en 1831. Avec la perte de son influence à travers le pays l'Eglise a dû laisser de nombreux lieux de culte à l'état d'abandon. La protection des trésors pose ainsi problème et il est difficile de les réunir dans un seul lieu par département. Le plus urgent est de munir les églises de systèmes d'alarme mais faute de crédits, cette tâche ne se réalisé que lentement. En attendant, la police ne parvient qu'à récupérer que 15% des 800 objets volés chaque année dans les églises. La statuaire, les retables et l'orfèvrerie sont les plus recherchées des voleurs qui trouvent à revendre les objets volés à des receleurs organisés. La Belgique et les Pays-Bas sont pointés du doigt par la police qui indique que ces pays sont des abris privilégiés pour les trafiquants.
Ils jouent ainsi le rôle de plaque tournante pour un trafic à l'échelle mondiale dans lequel sont impliqués la Mafia et le cartel de la drogue en Colombie. Par ailleurs, une nature morte de Jan de Heem, un peintre hollandais du XVIIe siècle, a été volée en août 1997 au Musée des Beaux-Arts de Saintes en Charente Maritime. Ce tableau, évalué à 500 000 FF était un dépôt du Musée du Louvre depuis plus de 45 ans.

Page précédente 25/38
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon