ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
Fromentin: La peinture, c'est très simple. Cela consiste à exprimer l'invisible par le visible..

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Année :
95 titres
Paris tangue dans le bon sens grâce à Tanguy
01 Mars 2004



Cet article se compose de 3 pages.
1 2 3
MINIATURES-OBJETS DE VERTU :

Boîte : bombée en émail montée sur or (diam 6 cm) travail de la fin du XVIIe siècle ou du début du XVIIIe siècle, ornée de scènes symbolisant l'Ancien et le Nouveau Testament, l'intérieur et la carrure représentant des paysages d'Italie animés de personnages : 15 000 euros (Le 17 mars 2004, groupe Libert)

Tabatière : en or ciselé et émaillé, poinçon de charge 1756-62, poinçon de la Maison Commune 1756-57, maître orfèvre Jean Marc Antoine Ecosse, orné sur le couvercle d'une miniature émaillée de fleurs et sur le corps de cartouches avec miniatures émaillées de fleurs et réserves émaillées de brindilles en camaïeu brun (Profondeur 4,2 cm, largeur 5,4) : 66 000 euros (Le 17 mars 2004, groupe Libert) Une tabatière de très petite taille dont l'estimation ne dépassait pas 12 000 euros. Elle provenait de la succession du marquis de Amodio.

Tabatière : formée d'un coquillage monté sur or et poinçonné Paris 1723 à décor de quadrillage en feuillages et d'un volatile (Largeur 6 cm) par le maître orfèvre Jean Fouquet : 18 500 euros (Le 18 mars 2004, groupe Pescheteau-Badin)

MEUBLES :

Commode à ressaut en placage de bois de rose et de bois de violette ornée de filets de marqueterie ouvrant par 5 tiroirs sur trois rangs, piétement cambré, plateau de marbre, garnitures en bronze estampillée Scilchtig, époque Transition (88 cm x 131 cm X 61 cm) : 15 000 euros (Le 20 mars 2004, Brest)

Table à gibier en bois sculpté et doré de style baroque avec un dessus de marbre Portor, Italie fin XVIIe début XVIIIe siècle (Hauteur 94 cm, largeur 175 cm, profondeur 88 cm) avec quatre cariatides supportant le plateau : 43 000 euros (Le 14 mars 2004, Limoges)

Table de salon d ‘époque Louis XVI estampillée par Carlin en placage d'acajou, filets de buis et d'ébène ouvrant à deux tiroirs sans traverses, celui du haut formant écritoire, une partie du plateau cerné d'une galerie de bronzes dorés formant un pupitre réglable (64 x 37 cm), les pieds cambrés réunis par une tablette d'entretoise : 156 000 euros (Le 19 mars 2004, groupe Beaussant)

OBJETS D'ART :
Paire de bibliothèques en acajou mouluré et placage d'acajou ouvrant à deux portes vitrées (Hauteur 213,5 cm, largeur 132 cm), l'une d'époque Louis XVI, l'autre du 2e tiers du XIXe siècle : 30 000 euros (Le 19 mars 2004, groupe Baron-Ribeyre)

Candélabres en bronze doré et ciselé d'époque Louis XVI à trois bras de lumières feuillagés reposant dans une cassolette supportée par deux figures féminines (Hauteur 65 cm) : 130 000 euros (Le 20 mars 2004, Dijon) Estimation triplée pour cette paire de candélabres.

Chenets aux chevaux en bronze doré et ciselé d'époque Régence : 115 000 euros (Le 19 mars 2004, groupe Beaussant). Une pareille paire de chenets, peut-être la même, un étant la copie XIXe de l'autre et présentant un manque important de dorure, est restée invendue à 50 000 FF à Drouot il y a environ 6 ans avant d'être vendue pour 15 000 FF au marché aux puces quelques mois plus tard.

Encrier : à deux godets, travail de Trapani (Sicile) de la fin du XVIIe siècle ou du début du XVIIIe en bronze doré et ajouré, incrusté de corail, les deux godets hexagonaux à angles émaillés bleu et vert encadrant une statuette de jeune femme tenant la bobèche d'un bougeoir, le plateau à pans campé sur 4 griffes : 33 000 euros (Le 17 mars, groupe Libert)

POUPEES :

Bébé Steiner « Blondine » gigoteur, tête pleine en biscuit, bouche ouverte, à double rangée de dents, yeux en sulfure bleu, oreilles percées avec perruque blonde d'origine, corps contenant un mécanisme permettant la marche et la parole, membres en composition avec un important trousseau (Hauteur 52 cm) : 33 000 euros (Le 20 mars 2004, Chartres)

Steiner : Poupée noire, tête en biscuit pressé (Hauteur 52 cm) : 11 000 euros (Le 20 mars 2004, Chartres)

HAUTE EPOQUE :

Angleterre XVe siècle : vitrail en grisaille et jaune d'argent polychrome (41 x 19 cm) figurant un roi, un prince et un évêque : 21 000 euros (Le 15 mars 2004, groupe Rieuner). Ce vitrail de belle qualité provenant d'un château des Flandres n'était estimé au mieux qu'à 3 000 euros.

Vierge en majesté, France XIIe siècle en bois tendre (Hauteur 47 cm) : 22 000 euros (Le 19 mars 2004, groupe Beaussant)

ORFEVRERIE :

Bougeoirs : une paire en argent (poids 1664 g, hauteur 27,5 cm) Paris 1753-54, maître orfèvre Louis Lenhendrick, le fût avec des côtes pincées droites montant jusqu'au binet soulignées de chutes de feuilles de lauriers : 46 000 euros (le 15 mars 2004, groupe Tajan)

Saucière : argent à piédouche à boirdure godronnée (poids 366 g, largeur 20,5 cm) attribuée au maître orfèvre Pierre Loyseau, Paris 1719-1720 : 19 000 euros (Le 15 mars 2004, groupe Tajan)

ARCHEOLOGIE :

Hache digitée à patine verte, Louristan, IIe millénaire avant J.-C. avec une lame en éventail partant d'une gueule de fauve portant un arbre en relief et des serpents gravés, la douille ornée de 4 digitations en forme de têtes janiformes, chacune coiffée d'une tête de sanglier (Longueur 23 cm) : 35 000 euros (Le 19 mars 2004, groupe Boisgirard)

Jambe droite en marbre blanc (Hauteur 64 cm) limité au tibia et genou gravée de caractères grecs sur 3 lignes : 21 500 euros (Le 19 mars 2004, groupe Boisgirard)

Masque de sarcophage égyptien (Hauteur 52 cm) Basse Epoque en toile stuquée peinte et dorée représentant un visage féminin en buste, coiffé d'une longue chevelure noire de la dépouille d'un vautour, un noeud d'Isis sur la poitrine retenant la robe : 23 000 euros (Le 19 mars 2004 groupe Boisgirard)

Rython au bouquetin, bronze à patine verte, art préachéménide du VIIe siècle avant J.-C. (Hauteur 35 cm) : 125 000 euros (Le 19 mars, groupe Boisgirard)

Table d'ablution, Rome antique du Ier au IIIe siècle en marbre blanc (130 x 87 cm) avec rebord mouluré : 33 500 euros (Le 19 mars 2004, groupe Boisgirard)

ART ISLAMIQUE :

Coffret en bois incrusté de nacre (Hauteur 37 cm, largeur 48,5 cm, profondeur 30 cm), décrit comme travail de Goa du XVIIIe siècle en fait Gujarat du XVIe ou du XVIIe : 80 000 euros (Le 21 mars 2004, groupe Massol). Ce coffret était aimablement estimé à 2 800 euros au mieux.

Sept carreaux hexagonaux égyptiens ou syriens du premier quart du XVe siècle émaillés en bleu sur fond blanc d'aiguières, de plantes, de fleurs et de vases de fleurs, bordure de couleur manganèse : 29 500 euros (Le 19 mars 2004, groupe Boisgirard)

HORLOGERIE :

Pendule à l'éléphant en bronze redoré et patiné (Hauteur 44,5 cm) d'époque Louis XV, le cadran et le mouvement signés de Viger à Paris, les bronzes par Saint-Germain : 38 000 euros (Le 19 mars 2004, groupe Beaussant)

Page précédente 8/95
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon