ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
Un peintre en panne totale d'inspiration risque de finir enterré victime d'une crise en thème…

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Année :
Catégorie :
7 titres
L'ODYSSEE DU CŒUR DE LOUIS XVII
01 Mai 2004



Cet article se compose de 2 pages.
1 2
Il fallu attendre encore quelques années pour décider de procéder à un test d'a.d .n afin de savoir enfin si ce cœur momifié était bien celui de Louis XVII.

Avec l'accord du duc de Bauffremont, un échantillon de la relique, placée sous la sauvegarde du Mémorial de France à Saint-Denis, a été prélevé par le professeur Jean Cassiman, directeur du Centre de génétique humaine de l'université catholique de Louvain, celui-là même qui démontra en 1998 que Karl-Wilhem Naundorff, le plus célèbre des prétendants se faisant passer pour Louis XVII, était bien un imposteur après l'analyse d'un de ses os et des cheveux de Marie-Antoinette, la signature a.d.n n'ayant aucun rapport avec celles des descendants de la reine. Comme la dénommée Anna Anderson qui, après avoir été sauvée de la noyade en Allemagne, se fit passer jusqu'à sa mort en 1984 pour Anastasia, la seule fille du tsar Nicolas II rescapée du massacre de la famille impériale russe à Ekaterinbourg, Naundorff et sa légende finirent enfin par être balayés par le verdict de la science.

Disposant du code génétique de Marie-Antoinette, le professeur Cassiman put finalement démontrer que le cœur desséché et dur comme de la pierre conservé dans une urne de cristal à Saint-Denis était bien celui de son fils. Pour cela, il préleva deux minuscules échantillons avec une scie chirurgicale pour les faire analyser à Louvain et à l'Institut de Médecine légale de l'université de Münster.

Il fallu attendre trois mois pour confirmer les analyses après toute une série de tests minutieux avant de prévenir la presse et de mettre fin à une énigme vieille de plus de deux siècles.

Louis XVII était donc bien mort dans la prison du Temple et la légende d'une substitution ou d'une évasion n'était rien d'autre qu'une affabulation. Néanmoins, au fil des décennies, beaucoup de gens se sont persuadés que Naundorff était le dauphin, ce qui fait que cette légende tenace subsistera dans l'esprit de ceux, empreints d'une croyance confinant au mysticisme, qui refuseront obstinément le verdict de la science. Mais, pour toute personne dotée de bon sens, il ne fait plus de doute que Louis XVII n'échappa pas à un sort dramatique, inqualifiable dans son processus, voulu par ceux qui cherchèrent à éliminer toute trace tangible de la monarchie légitime et qui par ricochet changèrent la face de la France et de l'Europe.

Le prix de la liberté fut lourd à payer quand on songe aux multiples guerres qu'engendra la Révolution et les régimes qui se succédèrent avant que l'Europe ne parvienne à en profiter.

On peut maintenant spéculer sur le fait de savoir si le cours de l'histoire aurait été différent au cas où Louis XVII aurait pu être libéré à temps, soigné et guéri en Autriche pour remonter ensuite sur le trône à l'occasion d'une paix conclue qui aurait empêché l'avènement du Directoire et de Napoléon Ce qui est maintenant certain, c'est que le cœur conservé à Saint-Denis est bien celui de l'enfant martyr qui pourra enfin être vénéré par tous ceux qui savent et se souviennent.

Page précédente
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon