ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
Banane flambée, crème brûlée ou fouettée, oeufs battus en neige, etc... L'alimentation devrait porter plainte pour maltraitance de la part des humains (AD)

Actuellement
Dernieres petites annonces
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Année :
82 titres
LORSQUE LA FICTION REJOINT LA REALITE
01 Janvier 1999


André Gilbertas, maire de Chambéry, était à mille lieues de penser que la fiction rejoindrait la réalité lorsqu'il fit publier en 1993 son roman, «Ce cher Inconnu», dans lequel il relatait le vol d'un portrait de jeune homme par Paolo Uccello (vers 1397-1475) qui fait la gloire du musée de sa ville.
Le tableau a fini par être vraiment volé mais heureusement, l'affaire s'est bien terminée le 24 .

Le célèbre tableau s'était volatilisé du musée le 15 en dépit des caméras de surveillance et de la présence de deux gardiens.
Consterné par la disparition de ce tableau florentin, le maire avait écrit son roman autour de la disparition de ce tableau avec l'intention d'attirer l'attention sur la fragilité des collections du musée.
«On m'avait cependant assuré à l'époque que le tableau d'Uccello ne risquait rien,» a-t-il ajouté en étant déconfit d'apprendre que le voleur s'était certainement inspiré de son livre pour passer à l'acte.
Dans le roman, le tableau est renvoyé anonymement par la poste. Dans la réalité, la police l'a finalement retrouvé, abandonné sur une haie près d'un parking d'Aix-les-Bains, le voleur ayant probablement trouvé sa prise trop encombrante pour tenter de la négocier sur le marché de l'art.

Le portrait peint par Uccello était évalué entre 6 millions et 10 millions de FF mais personne n'aurait en fait pris le risque de l'acheter.

Page précédente 13/82
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon