ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
Le propre d'un homme bien est de ne pas être sale...

Actuellement
Dernieres petites annonces
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Année :
41 titres
LE CATALOGUE DE LA COLLECTION SCHLOSS ENFIN PUBLIE
01 Novembre 1998


Le ministère français des Affaires Etrangères a publié en le catalogue de la collection Schloss pillée par les nazis durant la Seconde Guerre Mondiale.
Tiré à 5000 exemplaires, ce catalogue, édité trois semaines avant un grand symposium prévu à Washington sur les biens spoliés pendant la guerre, permettra aux professionnels du marché de l'art d'éviter de se retrouver involontairement placés dans la situation de receleurs s'ils achetaient des œuvres de cette collection.

Adolphe Schloss avait réuni avant la guerre une collection de 333 tableaux de maîtres flamands et hollandais considérée comme unique au monde. Evacuée en grand secret après la mort de sa femme en 1939 au château de Chambon près de Tulle, la collection fut volée en 1943 par les nazis qui avaient tenté depuis des années de faire main-basse sur celle-ci.
Ils parvinrent à leurs fins grâce à une dénonciation.

Interceptée par les Français sur le chemin de Paris, 49 toiles furent préemptées par le Louvre en vue de mettre les œuvres à l'abri pour, dit-on, une restitution ultérieure.
Sur les 284 autres tableaux gardés par les Allemands, 262 destinées au Musée de Hitler à Linz furent envoyées au jeu de Paume où leurs sélections s'effectuaient. 230 furent finalement envoyées à Munich. Après la guerre seulement 170 œuvres furent restituées puis en partie revendues par les héritiers Schloss dans les années 1950.

C'est la première fois que l'Etat entreprend un catalogue d'œuvres volées pendant la guerre mais cette démarche a pu être conduite que grâce à Jean Demartini, l'héritier de la famille et au journaliste Marc van Dessel qui a retrouvé dans les réserves de la galerie Narodni à Prague, le «Juif au bonnet de fourrure» qui n'est plus qu'attribué à Rembrandt et dont l'Etat a réclamé sa restitution.

Sur les 171 œuvres recensées au catalogue six autres ont fait l'objet d'actions en justice, notamment au sujet du portrait d'Adrianus Tegularius de Frans Hals qui avait été présenté à la Biennale de Paris en 1990 après être passé aux enchères quatre fois en trente ans. Ce tableau, saisi à la galerie Newhouse de New York, est resté sous scellé.
Autres tableaux sur la sellette ; le portrait de l'artiste peintre devant son chevalet attribué à Adriaen Brouwer ou à Herman Safteleven exposé à la dernière foire de Maastricht ou les deux portraits de Frans Mieris le Vieux, l'artiste et la femme de l'artiste vendus par Sotheby's qui mentionnait dans son catalogue : «provenance collection Schloss»…

Page précédente 13/41
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon