ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Filtres
Année

Catégorie


Recherche
Rechercher dans la page Archives des News :
Rechercher dans le site :

Citation
Mieux vaut être un has been qu'un never has been (Woody Allen)

Actuellement
Dernieres petites annonces
15/10: UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE
UN MOMENT DE DECOUVERTE ARTISTIQUE SUR ferse.hubside.frA très bientot sur le site!!! ...
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Archives des News

Catégorie :
50 titres
Mort du peintre et sculpteur Arman à New York
01 Octobre 2005



Figure du Nouveau-Réalisme, l'artiste Arman, de son vrai nom Armand Pierre Fernandez, est mort d'un cancer à l'âge de 76 ans le 22 octobre 2005 à New York.

Né à Nice d'un père brocanteur qui lui avait donné la passion de la collection, Arman se lança sur la scène artistique grâce à Yves Klein qui lui avait dit un jour que pour se faire connaître, il lui fallait créer des choses sortant de l'ordinaire. Ayant fréquenté l'Ecole des Arts Décoratifs et l'Ecole du Louvre, il suivit ce conseil dès 1954 en réalisant des compositions sous l'influence de Kurt Schwitters puis en 1960, il s'ingénia à remplir la galerie d'Iris Clert avec des déchets et des détritus.

En 1960, Arman créa avec Klein, Tinguely, Spoerri et Niki de Saint-Phalle le groupe des Nouveaux Réalistes dont la doctrine fut d'insérer des éléments de la vie courante (poupées, assiettes, objets divers) dans leurs oeuvres. Il réalisa également des "Colères", une série constituée d'objets cassés ou destructurés ainsi que des accumulations (de violons, de tubes de peinture, de pendules, de pinceaux, de statuettes, de valises et autres)

Etabli aux Etats-Unis, Arman prit la nationalité américaine en 1972 mais garda un grand attachement pour la France qu'il visita régulièrement.

Humaniste dans l'âme, militant engagé contre le racisme, Arman considérait qu'il lui fallait combattre la bêtise par la provocation tout en essayant de changer la manière qu'avaient les gens à voir les objets. Lors du vernissage de son exposition rétrospective au Musée d'Art Moderne de Nice en 2001, ce provocateur né avait dénoncé la société de consommation en détruisant un living-room au bulldozer pour le réduire à l'état de débris et en faire une oeuvre militantiste.

Collectionneur-fou, il amassa chez lui d'impressionnantes collections d'armes, de masques africains, de montres, de vieux postes de radio qu'il revendait de temps à autre pour acheter d'autres choses qui lui plaisaient.

Celui qui disait que l'art était fait pour parler à tout le monde perdit toutefois un peu de son aura en se faisant bêtement piéger lors d'un reportage télévisé consacré au galeriste Nahon dans lequel il se laissa aller à parler immodérément d'argent et à faire ainsi croire qu'il avait un esprit plutôt mercantile. Il est vrai qu'à New York, l'association de l'art contemporain avec l'argent a toujours été un sujet moins tabou qu'à Paris.

Page précédente 20/50
Retour Retour
Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon