ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page News :
Rechercher dans le site :

Citation
Prendre quelqu'un en traître, c'est trahir son propre honneur (AD)

Actuellement
Dernieres petites annonces
24/07: RECHERCHE OEUVRES MAJEURES
We are a consulting firm of Art and Antiques, whose main activity is themanagement of p...
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

News

L'intégralité des nouvelles 2008, 2009, 2010 , 2011 et 2012

Par ailleurs, ArtCult met à votre disposition l'intégralité des news depuis sa création dans la rubrique archive.magazine

Partenaire de: envoyersms.biz






                                       Contactartcult@wanadoo.fr

Page précédente 22/1936
Retour
UN HUMANOÏDE ARTISTE DEVOILE A OXFORD
06 Juin 2019
Catégorie : News


 

On connaissait les simples robots, en fait des ordinateurs capables de créer des œuvres, maintenant vendues aux enchères à des prix dépassant les 10.000 euros, mais pas encore un modèle ayant l'apparence d'une femme jusqu'à sa présentation le 5 juin par son inventeur à Oxford.



 

Ai-Da, c'est son nom, a été imaginée par Aidan Meller qui a affirmé qu'il s'agissait là du premier humanoïde hyperréaliste capable de créer des œuvres à l'aide de l'intelligence artificielle en la présentant affublée d'une perruque châtain et d'une blouse d'artiste lors d'une exposition de ses premières créations, notamment des représentations au crayon de Léonard de Vinci ou d'Alan Turing, l'inventeur du premier ordinateur

 

Munie de caméra dans les yeux et d'un bras robotisé pour dessiner, Ai-Da s'est mise à dessiner un portrait expressionniste de lui devant un panel de journalistes mais pour l'instant, ce robot ne peut réaliser que des dessins au crayon avant de se mettre un jour à la peinture.

 

Directeur d'une galerie d'art, Meller a eu l'idée de faire fabriquer ce robot il y a huit ans en le nommant d'après Ada Lovelace, la mathématicienne et écrivaine britannique qui avait été la première à coder des programmes sur ordinateur, avant de lancer son projet il y a deux ans avec l'aide d'une société de robotique et des chercheurs des universités de Leeds et Oxford pour le terminer en avril dernier.

 

Estimant que les femmes devaient être mieux représentées dans le monde de l'art, Meller, 46 ans, est parvenu à ce que son avatar puisse, à travers les caméras placées dans ses yeux, traduire les images par un ordinateur afin de dessiner. Il compte désormais le perfectionner pour parler et décrire la progression de son travail qui a déjà rapporté plus d'un million de livres à travers la vente des œuvres exposées, ce qui signifie que la finalité de son invention est avant tout commerciale. De quoi rendre jaloux plus d'un véritable artiste qui se débat pour se faire un nom sur le marché.

Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon