ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page News :
Rechercher dans le site :

Citation
Un calamar qui se gratte le dos avec ses ventouses, c'est plutôt « Poulpe friction »…

Actuellement
Dernieres petites annonces
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

News

L'intégralité des nouvelles 2008, 2009, 2010 , 2011 et 2012

Par ailleurs, ArtCult met à votre disposition l'intégralité des news depuis sa création dans la rubrique archive.magazine

Partenaire de: envoyersms.biz






                                       Contactartcult@wanadoo.fr

Page précédente 9/1899
Retour
LE JOURNAL D'UN HOMME BLASE (3e chapitre) par Adrian Darmon
13 Février 2019
Catégorie : News
Cet article se compose de 6 pages.
1 2 3 4 5 6

13e acte des Gilets jaunes le 9 février et encore des voitures brûlées et des dégâts dans les rues de plusieurs villes de France tandis que des inscriptions antisémites ont fleuri sur des murs, des portes de garages, des boîtes aux lettres décorées du portrait de Simone Veil devant la mairie du XIIIe arrondissement et la façade du journal Le Monde.

Dans le même temps, le ministère de l'Intérieur a indiqué que les actes antisémites avaient augmenté de 74% en 2018 en passant à 541, un chiffre inquiétant qui démontre qu'on n'en a pas fini avec le racisme anti-juif, né il y a près de 1300 ans lorsque les chrétiens, désireux d'écarter le judaïsme de leur route, décrétèrent que Jésus avait été assassiné par ses coreligionnaires, une excuse ensuite toute trouvée lors des croisades qui conduisirent à de nombreux massacres de juifs jusqu'au XIVe siècle lorsque nombre de royaumes européens commencèrent à les expulser tandis que l'Espagne paracheva le travail en 1492.

Depuis lors, les juifs qui avaient joui d'une certaine liberté en Europe entre le 4eet le 11e siècle, durent se réfugier en Turquie, aux Pays-Bas ou en Pologne et d'autres pays de l'Est pour vivre en vase clos sans pouvoir être des citoyens à part entière en étant obligé d'attendre une éclaircie jusqu'au début du 19e siècle, grâce à Napoléon qui leur permit de s'émanciper progressivement.

N'empêche, toujours considérés par l'Eglise comme déicides jusqu'en 1962, ceux-ci éprouvèrent les pires difficultés dans leurs tentatives de s'insérer dans les sociétés européennes, même si certains d'entre eux, tels les Rothschild ou les Péreire, parvinrent à s'extirper du lot en devenant prospères, ce qui eut cependant des effets pernicieux du fait qu'on les accusa de vouloir dominer le monde.

A l'antisémitisme mondain ou religieux du XIXe siècle qui déboucha sur l'affaire du capitaine Dreyfus montée de toutes pièces, succéda celui du régime tsariste, lequel inventa un complot juif international avant l'avènement d'Adolf Hitler et du nazisme, avec un programme démentiel prévoyant l'élimination des juifs de la face de la planète.

A chaque crise ou événement contrariant, comme la peste ou l'état catastrophique des finances royales au Moyen Âge, l'influence de l'Eglise jusqu'en 1789 et même après, les guerres ou les scandales, tel celui du Canal de Panama au XIXe siècle, le conflit de 1914-1918, la Révolution russe et la situation délétère en Allemagne durant les années 1920 qui mena à un désastre mondial, le bouc émissaire principal fut le juif, rendu responsable de tous les maux de la planète. Après 1945 et l'élimination de six millions de juifs, les survivants ne manquèrent pas d'être accusés de vouloir reprendre leurs possessions en tentant de se reconstruire tandis que la création de l'Etat d'Israël donna naissance à un racisme anti-juif dans les pays arabes qui se développa avec l'importation du conflit israélo-palestinien en Europe à partir des années 1980.

De l'antisémitisme on passa par la suite à l'antisionisme, ce qui depuis est devenu étroitement interconnecté avec une contagion dans les banlieues à forte population de familles d'immigrés musulmans mais aussi dans les milieux d'extrême-gauche et ceux de l'ultra-droite, où nombre de nostalgiques du nazisme et du fascisme se sont sentis pousser des ailes sous la montée des populismes en Europe. A cela, il convient d'ajouter la haine d'Israël proférée par les djihadistes de Daech et les mollahs iraniens qui n'ont eu de cesse d'appeler à la destruction de l'Etat hébreu au risque de provoquer un jour un conflit nucléaire.

Le gouvernement français a eu beau dire qu'il fallait combattre un pernicieux fléau indigne de la République, rien n'y a fait puisque les actes antisémites n'ont pas cessé d'augmenter, une réalité constatée en Allemagne avec l'arrivée d'un million de réfugiés musulmans, endoctrinés depuis l'enfance par la haine du juif, tout comme en Suède ou en Norvège, alors qu'en Grande-Bretagne, le Parti travailliste du dangereux Jeremy Corbyn s'est maintes fois signalé par ses prises de positions contre Israël, et par ricochet les juifs.

Tout cela ne sent pas bon parce que le départ des juifs d'Europe serait susceptible de provoquer un vide dangereux pour les autres minorités qui risqueraient d'être à leur tour la cible d'actes racistes, au point de conduire à une situation similaire à celle que connut l'Allemagne nazie à partir de 1933 mais là, ce seraient les musulmans les premiers visés pour craindre l'apparition de guerres civiles sur le continent.N'oublions pas que les juifs étaient arrivés en Europe dès le 1er siècle sans toutefois pouvoir mener trop longtemps des existences paisibles alors que les immigrés musulmans, venus depuis les années 1960, ont éprouvé les pires difficultés à s'insérer dans les pays qui les ont accueillis, apparemment à cause de leur religion, imposée comme dogme politique dans nombre de pays d'où ils sont issus, mais peu en phase avec la laïcité telle qu'elle est appliquée en Europe.

L'apparition du voile et de la burqa dans plusieurs pays n'a pas arrangé les choses puisque ces symboles religieux ont été considérés comme une forme de radicalisation, constatée en Europe avec le départ de milliers de candidats au djihad pour l'Irak ou la Syrie, sans compter que rares sont les jeunes musulmanes qui peuvent désormais se promener tête nue dans certaines banlieues où les immigrés sont la majorité. Par ailleurs, il n'est plus possible dans nombre d'écoles d'enseigner la Shoah sans que des élèves interviennent pour dire qu'elle n'a pas existé, ni même d'évoquer l'évolution des espèces, considérée comme une fable, contraire aux préceptes du Coran.

Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon