ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page News :
Rechercher dans le site :

Citation
Le vent devient vache lorsqu'il se met à mugir…

Actuellement
Dernieres petites annonces
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

News

L'intégralité des nouvelles 2008, 2009, 2010 , 2011 et 2012

Par ailleurs, ArtCult met à votre disposition l'intégralité des news depuis sa création dans la rubrique archive.magazine

Partenaire de: envoyersms.biz






                                       Contactartcult@wanadoo.fr

Page précédente 2/1881
Retour
LE JOURNAL D'UN HOMME BLASE (2e chapitre) par Adrian Darmon
11 Janvier 2019
Catégorie : News
Cet article se compose de 2 pages.
1 2

Jeudi 10 janvier, l'action en bourse du groupe Amazon a dévissé après celle d'Apple, dont le développement a été freiné par la progression de son rival chinois Huawei, mais là, ce ne sont pas de mauvaises affaires qui ont nui à son patron Jeff Bezos, détenteur de 16% du capital du géant de la distribution et d'une fortune personnelle estimée à 140 milliards de dollars.

En fait, le magnat au crâne chauve va vraisemblablement perdre la moitié de son impressionnant patrimoine parce qu'il a tout simplement décidé de divorcer de son épouse MacKenzie après 25 ans de mariage à cause d'une relation amoureuse suivie depuis huit mois avec Lauren Sanchez, une pulpeuse ancienne journaliste de Fox News âgée de 49 ans, pour il a perdu la tête en allant jusqu'à lui envoyer des textos plutôt olé-olé ainsi qu'une photo de ses avantageuses parties génitales au risque de perdre une grande partie de ses plumes.

A 54 ans, Bezos s'est donc fourvoyé dans une aventure torride avec sa dulcinée en s'envoyant maintes fois en l'air avec elle dans des hôtels de luxe, dans leurs résidences respectives et dans son jet privé sans que sa femme ne se rende compte de rien jusqu'au moment où la belle Lauren a eu la malencontreuse idée de montrer ses SMS sulfureux à un ami qui a tout déballé auprès du magazine Enquirer.

Dès lors, le boss d'Amazon, qui dans ses messages explicites manifestait son désir de renifler sa maîtresse de partout en exprimant l'envie inextinguible de la posséder, a dû avoir une explication plutôt orageuse avec sa femme pour devoir se résoudre au divorce, 48 heures après que ses avocats aient été contactés par le magazine à propos de cette folle aventure.

Prendre une telle décision a dû être financièrement parlant un cruel déchirement pour Bezos sans compter qu'elle pourrait résulter du fait que les responsables de l'Enquirer soient de farouches sympathisants de Donald Trump qui le considère comme un ennemi invétéré, ce qui signifierait qu'il aurait été victime d'un complot politique dans cette affaire digne d'une série télé. Quoi qu'il en soit, on peut être l'un des hommes les plus riches du monde et tomber brusquement de son piédestal en s'entichant d'une femme plus que quadragénaire au look de vamp.

Ironie de l'histoire, ce fut Patrick Whitesell, l'ex-mari de la plantureuse Lauren, un agent représentant des stars du cinéma comme Matt Damon, Christian Bale, Kevin Costner et Hugh Jackman, qui lui présenta Bezos lors d'une soirée huppée à Hollywood au cours de laquelle il n'eut d'yeux que pour elle.

A Tokyo, c'est l'ex-empereur de l'industrie automobile Carlos Ghosn qui a subi les affres d'une pénible détention depuis près de deux mois après s'être retrouvé inculpé pour avoir magouillé à son profit les comptes de la firme Nissan qu'il avait redressée et dont il était le président. Soumis à l'extrême dureté de la justice japonaise qui lui a fait maigrir de dix kilos sans cependant entamer son moral, ce dernier s'est vu notifier d'autres chefs d'accusation qui pourraient se traduire par dix ans de prison et lui faire perdre au passage son poste de président de Renault, tout ça à cause de son envie irrépressible de mettre quelques dizaines de millions supplémentaire au chaud après être devenu en 2012 un exilé fiscal aux Pays-Bas, où il bénéficiait d'une résidence mise à sa disposition par Nissan sans compter qu'il avait octroyé à sa propre sœur un emploi suspecté d'être fictif en lui permettant d'encaisser plus de 120.000 euros par an.

Voilà pourquoi les Gilets Jaunes ont réclamé avec insistance le rétablissement de l'impôt sur la fortune (ISF) dont le gouvernement ne veut toujours pas entendre parler, nonobstant le fait que ce système de taxation affectait nombre de Français possédant des terrains ou des résidences dont la valeur avait explosé mais qui n'étaient pas riches pour autant. En attendant, les manifestations à travers le pays se sont poursuivies de plus belle sauf qu'Emmanuel Macron ne s'est toujours pas montré disposé à composer avec un mouvement qui crie sans cesse sa colère sans toujours pouvoir être politiquement uni alors que dans leur tentative de le récupérer, Marine Le Pen a espéré tirer les marrons du feu en ayant l'intelligence de ne pas trop se manifester, au contraire de Jean-Luc Mélenchon qui s'est noyé dans des déclarations de plus en plus grotesques.

De leur côté, le gouvernement et le parti La France en Marche ont eu tendance à faire le dos rond en attendant que le mouvement des Gilets Jaunes s'épuise avec l'espoir de voir l'économie être relancée  avant de sauver un tant soi peu les meubles lors des prochaines élections européennes.

Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon